vendredi 18 décembre 2015

N'oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz



Bonjour bonjour

Une fois n'est pas coutume, me voici de retour pour une chronique unique.. et pas de la romance .. et pas du M/M.. oui.. il va neiger..(ne vous inquiétez pas, la prochaine chronique concerne un M/M et celle d’après une romance)
Cette fois ci je vais vous parler d'un polar de noël qui m'a été proposé en service presse par JC Lattès (Merci Antoinette) J'avoue que le teaser qu'ils avaient tourné pour la sortie du livre me tentait bien et que j'avais envie d'un peu de changement. C'est donc chose faite avec ce roman qui change totalement par rapport à mes lectures habituelles. Sans plus attendre, couverture ( de saison^^) et résumé:




Benjamin Varenne, un beau gosse acteur raté ou plutôt qui n’a pas encore percé, enchaîne les castings foireux et les jobs alimentaires. Pendant la période des fêtes, il fait office de Père Noël au Printemps. Débarque une petite bombe aux longs cheveux, encadrée de deux gardes du corps. Elle minaude ouvertement et exige un selfie avec le Père Noël.
De fil en aiguille, le Père Noël se retrouve dans le lit de la belle, dans un luxueux appartement du XVIe, les gardes du corps sagement parqués dans le salon. Avant de s'endormir, la princesse le prévient : il doit mettre son réveil à 6 heures et disparaître. Manque de chance, le portable n'a plus de batterie. Et Benjamin émerge trop tard. Il tombe nez à nez avec une mamie revêche qui l'insulte dans une langue inconnue - genre pays de l'est- en le braquant avec un énorme pistolet. S'ensuit un règlement de comptes de gangsters et notre Père Noël, paniqué, n’a d’autre choix que de fuir. Car la mamie flingueuse est en fait la mère du petit ami officiel, un caïd albanais qui va tout faire pour se venger selon le principe albanais du kanun.


*******************************************************************

Alors alors ... alors il s'agit du premier roman de Gabriel Katz que je lis et je dois avouer que j'ai adoré son style. Alors oui on est super loin de mes romances habituelles, et je trouve que je vois de plus en plus facilement les différences entre les auteurs masculins et féminins. Là c'est clair qu'il s'agit d'un mec. Pour autant, tout fan de polar appréciera ce roman. 

L'histoire se déroule pendant les fêtes de noel et rien que pour ça, je ne regrette pas du tout d'avoir attendu pour le lire. C'était vraiment d'etre dans l'ambiance des fêtes pour lire cette histoire. Le personnage principal Benjamin Varenne est un acteur raté qui m'aura fait mourir de rire. Il dégage un humour et un cynisme propre aux personnages de polar qui me donnait parfois l'impression d'etre dans un roman noir des années 50 (ou 30 à vrai dire.. bref vous voyez ce que je veux dire... Un truc à la Bogart quoi) tout en ayant un coté très moderne que j'ai adoré. La vie si calme et presque morne de Benjamin va, du jour au lendemain basculer dans du grand n 'importe quoi digne du dernier James Bond. Et comme dans le dernier James Bond, on va voyager. De Paris au Nord de la France à l'Indonésie, on découvre des paysages à la fois connus et beaucoup plus exotiques. L'intrigue gagne en intensité au fur et à mesure des pages, tout comme le personnage principal, va gagner en maturité. J'ai adoré voir son évolution. Benjamin est représentatif des mecs de sa génération éternels ados qui vivotent plus qu'autre chose, se laissant porter d'un petit boulot à l'autre, attendant LE contrat qui changera sa vie. Et ce ne sera pas un contrat mais une fille qui, bien qu'elle ne changera rien  à sa situation professionnelle, le fera grandir d'un coup et nous laissera avec un Benjamin grandit,mûrit et plus posé. 

J'avoue qu'à la fin, j'ai été un peu surprise... tellement conditionnée par mes romances que je suis restée un peu interdite, avant de réaliser que non.. c'était tout simplement la fin idéale pour ce roman.

En résumé un bon polar intense et cynique à souhait que je conseille fortement aux amateurs du genre.



Quelques informations sur N'oublie pas mon petit soulier:
Edition : Editions du Masque
Prix : 19€
Date de sortie : 14 octobre 2015
Nombre de pages : 288 pages



ce roman entre dans mes challenges:


                   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire