vendredi 29 mai 2015

Take a chance (Rosemary beach #7) de Abbi Glines


Bonjour à tous!!

Comment allez vous? Pour ma part ça va super bien. Et pour cause: je suis en vacances!! Je m’apprête à prendre l'avion dans quelques heures pour aller passer 10 jours dans la famille de mon frère pour le baptême de ma nièce/filleule. Ce qui veut dire encore des heures de lectures dans le hamac au soleil!!!

Aujourd'hui, je vous retrouve avec la chronique d'un roman que j'ai eu la chance d'obtenir en sp de la part de la collection &moi, qui plus est dédicacé par l'auteur (merci merci Anne!!)

Alors oui j'ai triché, j'ai sauté les trois tomes entre Forever too far et celui ci mais j'avais vraiment hate de lire les aventures de Grant et Harlow. Sans plus attendre , le résumé et la couverture:



Lorsque son père, célèbre rock star, part en tournée, Harlow doit aller vivre chez sa diabolique demi-sœur Nan à Rosemary Beach. Elle y retrouve le beau Grant, qui jusque-là ne réussit guère à résister aux dangereux attraits de Nan. Mais Harlow va tout bouleverser. Aucune fille ne lui a jamais fait un tel effet. Alors qu’elle ne veut rien entendre d’un type qui fréquente sa demi-sœur, Grant est déterminé à tenter le tout pour le tout pour conquérir Harlow.


**********************************************************************

Alors alors... ben que dire sinon que pfffff je crois bien que c'était mon tome préféré! Je veux dire j'ai bien aimé l'histoire de Rush et Blaire, comme je le disais dans ma dernière chronique, ce sont des personnages très attachants mais depuis le premier tome, j'ai Grant dans un coin de ma tête et j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui. Parce que Grant.. ben Grant c'est déjà un des rares a bosser (quoi que dans ce cas l'histoire de Woods devrait me plaire lol) Grant c'est le pilier dans la vie de Rush et mine de rien dans celle de Nanette (je déteste ce personnage... heureusement que c'est un personnage secondaire!!)  Et que j'avais bien envie de lire un livre ou pour une fois, un mec n'hésitait pas longtemps à mettre cette garce en second plan.

Parce que OK c'est sa soeur, mais Rush met quand même trois tomes à comprendre que sa soeur est une garce.


On découvre Harlow dans le tome trois et c'est un personnage qui m'a attiré également. Au départ, j'ai cru que c'était elle qui finissait avec Woods et vu ce que mes copines m'en avait dit je craignais le pire, Mais non. C'est un personnage super intéressant et à mille lieux de l'univers dans lequel évoluent Rush ou Grant. Elle fait du mieux qu'elle peut avec sa super star du rock de père et j'avoue que le personnage de Kiro prend de plus en plus d’intérêt à mes yeux.

Seul petit bémol, en sautant les tomes sur Woods et Della je me suis spoilee un détail assez triste et quelque part je me dis qu'au moins, quand je lirai ces deux tomes je serai un peu moins déçue. Mais je vous en reparlerai à ce moment là.

En résumé, j'ai retrouvé avec plaisir le style d'Abbi Glines (il faut que je lise The Vincent Boys) et des personnages auxquels on s'attache de plus en plus. J'adore retrouver les mêmes personnages d'un roman à l'autre et avec les 12 tomes que compte cette série à ce jour, je pense qu'on a de quoi voir venir.
Maintenant, il ne me reste plus qu'à rattraper mon retard et attendre patiemment la suite... patiemment.. pas sure que j'en sois capable!!


mercredi 27 mai 2015

Forever too far (Rosemary Beach #3) de Abbi Glines




Bonsoir à tous!!

Comment allez vous? Pour ma part ça va, la fin du mois approche et ça signifie pour moi les vacances!!! En effet je pars vendredi pour 10 jours pour le bapteme de ma nièce (qui est aussi ma filleule) Je vous ferai donc mon bilan du mois de là bas, et je pense vous réserver une petite surprise à l'occasion de cette vidéo.

Me voici cependant de retour aujourd'hui pour une nouvelle chronique, il s'agit du tome 3 de la série Rosemary Beach de Abbi Glines dont je vous ai déjà parlé ici.

Sans plus attendre, la couverture et le résumé:



Rush lui a promis pour toujours... Mais les promesses peuvent se briser. La tornade entre son amour pour sa famille et son amour pour Blaire, Rush doit trouver un moyen pour en sauver une sans perdre l'autre. 
En fin de compte, l'une d'entre elle doit être plus important. Lâcher prise, c'est pas facile.

Blaire croit à un conte de fée... Mais personne ne peut vivre sans un fantasme. Son amour pour Rush et le désire 
de garder sa famille, elle compte bien trouver la solution pour que cela fonctionne.
Jusqu'au jour où elle doit prendre la bonne décision pour elle et le bébé. Même si ça lui brise le coeur.

Peuvent-ils trouver leur éternité qu'ils veulent ou
tout à tout simplement disparu... trop loin ?
************************************************************************

Alors alors, on retrouve encore et toujours Rush et Blaire, que nous avions laissé relativement en bon terme et surtout futurs parents.

Le roman reprend quelques mois (et encore.. je crois que c'est seulement quelques semaines) apres le tome 2 et cette fois ci encore nos héros vont vivre tout un tas de péripéties.


Etant donné que je ne veux pas vous spoiler, je vais la faire courte^^


Les personnages sont toujours aussi attachants, on découvre de nouveaux personnages secondaires dont j'avais vraiment hate de lire les aventures (d'ailleurs c'est ma prochaine chronique^^)

Ceux qu'on déteste.. ben on les déteste encore plus et franchement j'avais envie de dire..mais quand est ce qu'elle va mourir!!! (c'est toujours pas pour tout de suite...)

Le style d'Abbi Glines est toujours aussi plaisant et le niveau est très abordable alors si vous avez des doutes sur vos capacités à lire un roman en vo, vous pouvez y aller sans hésiter.

J'ai aimé retrouver l'univers des groupes de rock meme si c'est à travers celui du père de Rush et j'avoue que Dean est un personnage que j'apprécie de plus en plus.

Il y a plusieurs scènes vraiment touchantes dans ce roman d'autant plus qu'on s'attache vraiment aux personnages et qu'on a encore et toujours envie d'en lire plus sur eux.

Alors oui je sais cette chronique est vraiment courte mais j'ai passé un très très bon moment avec les personnages d'Abbi Glines et je ne peux que trop vous recommander cette série.

En bonus, la chanson de Rush:




ce roman entre dans mon challenge






dimanche 24 mai 2015

Unboxing Swap de la Malle aux Livres




Bonjour à tous!!


Voici en exclu la vidéo unboxing du swap de La Malle aux Livres. C'est le troisieme swap auquel je participe, (vous pouvez retrouver mes articles sur le premier ici et sur le deuxieme là) et cette fois ci j'ai été mise en binome avec ma Coco d'amour... donc forcément, ce swap est gigantissime...

Je vous laisse avec les images:





Quelques photos de mes cadeaux:


La partie sucreries (nan nan je ne suis pas gourmande^^)


Les petites surprises


Et les livres!! (et le marque page)


En situation




Dans le colis que Gwenlan a reçu (son article est ici)





Dans le colis de Coco il y  avait:
-Des Napolitains à la framboise, des tic tac à la cerise et des gateaux à je ne sais pas trop quoi
-Un carnet un crayon un stylo des post it un marque page et un sac 
-Maybe Someday de Colleen Hoover, Boys Out! de Rawia Arroum et Scandaleuses Fiancailles de Jane Ashford



Voilà encore une fois j'ai été pourrie gatée!! Merci encore ma Coco et j'ai envie de dire... vivement le prochain swap^^

jeudi 21 mai 2015

Never Never Part 2 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher



Bonjour à tous!


Et oui, encore une chronique et oui oui oui encore Colleen Hoover!! Pas de surprise hein, je vous avais plus ou moins prevenus hier.

Dimanche 17 mai sortait en ebook Never Never Part 2.. Que j'attendais depuis janvier quand j'ai lu la première partie. Alors j'ai cédé aux sirenes de la tentation et j'ai fauté dans mon défi 0 achat entre le salon du livre et mon anniversaire MAIS..je ne pouvais pas attendre et puis hein..2.67€ c'est rien! Alors zut. et franchement je ne regrette pas.
Donc je l'ai acheté, je l'ai chargé sur ma liseuse, j'ai tourné la première page... et je l'ai terminé.. mais inutile de vous en dire plus, couverture et résumé:




"N'oublie jamais que j'ai été ton premier vrai baiser.N'oublie jamais que tu sera mon dernier.
Et n’arrête jamais de m'aimer entre les deux.
N’arrête jamais Charlie.
N'oublie jamais."


*******************************************************************************


Alors alors.. Never Never , c'est ce roman collaboratif entre Colleen Hoover et Tarryn Fisher dont je vous ai parlé ici, lors de la sortie du tome 1.

J'avais donc super méga hâte de lire enfin la suite des aventures de mon Silas d'amour et de sa Charlie.

Aucune déception ici non plus. Non. J'ai envie de dire, avec Colleen Hoover, impossible d'etre déçue. Alors j'ai encore pleuré parce que Silas.. non mais Silas quoi.. si vous n'avez pas encore fait sa connaissance;. mais foncez!!! Bon ok il faut lire en anglais mais aaaaaaaaah lisez le!! Franchement c'est juste quelques pages.

Ce tome est plus court que le premier (d'ailleurs il est vendu plus cher.. merci les éditeurs...)

On reprend excatement là où on s'est arreté et cette fois si comme on sait ce qu'il va se passer on est tout de suite plongé dans l'ambiance du livre; Silas est très présent et très actif (pour mon plus grand plaisir) Charlie est différente du premier tome et je ne l'en aime que plus. Ayé... je suis attachée à elle et pas seulement à travers les yeux de Silas.

On a quelques réponses aux questions que se posent nos deux ados préférés mais il y a encore plein de choses en suspend et la fin... la fin... alors non ce n'est pas aussi haletant que la fin du premier mais c'est tout aussi déchirant.


Le tome 3 (et dernier tome) est annoncé pour cet été et j'espère vraiment qu'il sortira sans tarder parce que haaaa je veux la suite, je veux encore du Silas et Charlie, je veux comprendre et je veux ma happy end, (meme si avec Tarryn Fisher dans l'équipe j'ai des doutes que cela arrive) mais je compte sur Colleen Hoover pour ça;

En résumé encore du très très bon Colleen Hoover et je vais vraiment m'acheter un livre de Tarryn Fisher pour découvrir un peu son univers!


Sans surprise c'est un énooooooooooooooorme 






mercredi 20 mai 2015

Losing Hope par Colleen Hoover



Bonjour à tous!!!

Troisieme chronique programmée!Ouaw, c'est beau la technologie.

Me voici de retour avec un roman de mon auteur préférée et que j'avais dans ma PAL depuis un petit moment. Mais grosse grosse envie de le lire parce que j'avoue que..ben oui le premier tome m'avait tout simplement bluffée.

De plus, le dernier roman traduits en France de Colleen Hoover vient de sortir et on ne parle plus que d'elle et de Maybe Someday sur tous les réseaux sociaux. Ma pote doit rentrer des Etats Unis bientôt et j'espère vraiment qu'elle m'a ramené un livre dans ses bagages (enfin, au moment où vous lirez ces lignes elle sera rentrée et normalement je l'aurai vue donc je devrai savoir si oui ou non j'ai un nouveau livre à ajouter dans ma PAL^^) et qu'avec un peu de chance, il s'agit d'un livre de Colleen Hoover.

Bref, comme d'hab couverture et résumé de ce roman qui n'est autre que la "suite" de Hopeless dont je vous avais parlé ici:



Dans Hopeless, Sky n'a laissé aucun secret, aucun sentiment partagé et aucun souvenir oublié, mais le passé de Holder est resté un mystère.

Toujours hanté par la petite fille qu'il a laissé mourir, Holder a passé sa vie entière à chercher une solution pour se débarrasser de sa culpabilité écrasante qu'il a ressenti pendant des années. Mais il ne pouvait pas prévoir que le moment où ils se reconnectent, il pouvait ressentir de plus grands remords... 

Parfois dans la vie, si nous voulons aller de l'avant, nous devons creuser profondément dans notre passé et de faire amende honorable.


*********************************************************************************

Ce roman n'est pas vraiment la suite de Hopeless mais plutôt le point de vue de Holder. Alors vous commencez à me connaitre, j'adore toujours le point de vue des garçons. Lors de ma chronique sur Hopless j'avais dit que le point de vue d'Holder ne manquait pas.. ce qui était vrai... mais bon dieu de bon dieu, Colleen Hoover a vraiment le don d'écrire les histoires du point de vue des garçons!

J'étais déjà folle amoureuse d'Holder à la fin de Hopeless mais là.. je l'aime encore plus. Ce roman est complètement complémentaire au premier. On peut bien sur les lire séparément et dans le désordre mais il apporte tout ce qui manquait sans qu'on le sache à Hopeless.

J'ai retrouvé avec plaisir les personnages que j'avais adoré dans le premier tome, j'ai retrouvé Holder et découvert Les, qu'on ne faisait qu'évoquer dans le premier tome, on vit avec Holder le drame qui a atteint sa famille, le pourquoi du comment et on souffre avec lui peut être même plus quand on sait tout ce qui va se passer encore.

Colleen Hoover a vraiment un style particulier. Que ce soit dans la narration ou dans la typographie de ses romans. Dans celui ci, Holder écrit à sa soeur sur un carnet et j'ai beaucoup aimé ces lettres qui apportent beaucoup à l'histoire et nous permettent d'en apprendre encore plus sur ce qu'il vit et ce qu'il ressent.

Holder est un de mes personnages masculins préféré et grâce à ce roman il gagne encore des points.

Je savais que j'allais adoré ce livre vu que j'aime TOUT ce qui sort de la plume (enfin maintenant on devrait dire du clavier) de Colleen Hoover, comme vous pourrez vous en rendre compte dans ma prochaine chronique demain^^

Je ne peux pas trouver les mots pour vous dire à quel point j'aime ces romans mais je ne peux que trop vous conseiller d'en lire un, n'importe lequel, ils sont tous géniaux...





mardi 19 mai 2015

L'homme idéal (en mieux) de Angéla Morelli



Bonjour à tous!

Comment allez vous ce matin? Moi ça va. Grace à la publication programmé, je suis en ce moment meme au travail.. mais pourtant l'article parait! C'est beau la technologie hein?

Normalement vous aurez droit à un article demain et jeudi aussi (et peut etre vendredi si j'avance sur ma LC avec Gwenlan)

Aujourd'hui je voudrai vous présenter un troisieme luron dans l'équipe déjantée des auteurs HQN. Je vous en ai parlé en long en large et en travers dans mes articles sur le salon du livre ici et . Je vous ai déjà présenté Emily Blaine ici et ici . Je ne vous présente plus Louisa Méonis dont je vous ai rabatu les oreilles ici et ici (d'ailleurs Louisa si tu passe par ici, je t'aime d'amour et j'attends les aventures de Samantha avec impatience!!)
Donc voici maintenant Angela Morelli:


Comme d'hab, couv et résumé:





Un joyeux bordel. Voilà à quoi ressemble la vie d’Emilie, 35 ans, mère célibataire, qui se retrouve à devoir squatter chez sa meilleure amie en attendant des jours plus favorables. Oui, mais voilà : si elle n’avait pas emménagé chez Clara, jamais elle ne serait retombée sur Samuel Winterfeld, un homme qu’elle a perdu de vue depuis longtemps, et qui allie deux qualités fondamentales : être le sosie de Bradley Cooper, et avoir très envie de la revoir ! Sauf que, évidemment, c’est à peu près au même moment que son ex, le père de sa fille, décide de retenter sa chance avec elle. De quoi la mettre définitivement sens dessus dessous ! 


*******************************************************************************

Alors que dire sur Angela si ce n'est que je n'ai pas prit le temps de venir la rencontrer en chair et en os au salon du livre (désolée, l'appel de Maxime Chattam a été le plus fort) mais que je l'ai découverte en interview avec Emily Louisa et Cécile Chomin (dont je dois encore lire les livres.. honte à moi) et que je l'ai trouvé vraiment très drole et très abordable. Un grand grand merci aux Editions HQN pour nous avoir offert ces rencontres et permis de lire ces auteurs que j'aime décidément beaucoup.

Passons donc au roman.. Que dire sinon que j'ai adoré. On y retrouve tous les éléments de la romance qui font la marque de fabrique de HQN. Les personnages sont tout simplement géniaux et pour une fois PAS de triangle amoureux, alors qu'on aurait pu croire que si. Mais non. Merci merci merci Angela.

J'ai adoré Emilie, le personnage principale. Elle m'a réconciliée avec les profs et je dois dire que j'ai adoré avoir l'envers du décors en salle de profs. Les cliches sont là mais on s'éclate. Emilie est une trentenaire tout ce qu'il y a de plus normale et pour une fois ça fait du bien d'avoir un personnage de mon age avec une enfant, un ex mari chiant et des responsabilités comme vous et moi. Son groupe de copines est tout simplement énorme et j'ai trop trop aimé leurs soirées.
Le fait que Clara, sa meilleure amie et colocataire tienne une librairie ajoute un plus au roman, j'ai adoré essayer de deviner les romans qu'Emilie conseille à Samuel pour sa nièce.

Parlons du personnage masculin. Samuel. Non mais Samuel quoi. Hormis le fait qu'il soit super sexy, Samuel est un mec normal, et ça aussi ça fait du bien. Pas de PDG, d'hommes d'affaires de mecs hypra riche et hypra tout. Juste un homme de quarante ans, veuf, avec une situation confortable mais sans plus. Et Samuel est parfait. Prévenant,doux, gentil, et légèrement autoritaire, bref, un mec entre les mains duquel on se mettrait bien. (Ca existe les mecs comme ça??? Je peux avoir une adresse?)

En résumé, j'ai tout aimé dans ce roman,c'est frais, c'est drôle, c'est romantique, c'est sexy c'est... trop bien^^ et j'étais vraiment triste quand j'ai du le refermer parce que je n'avais pas DU TOUT envie de dire au revoir à ces personnages auxquels je me suis drôlement attachée.

Punaise j'en veux encore!!!!!


Ce roman entre dans mon challenge:


lundi 18 mai 2015

Le bébé, mon milliardaire et moi de Rose M Becker



Bonjour à tous!!


Me voici enfin de retour avec un premier roman qui entre dans mon challenge du mois, et bien entendu, ce n'est pas un de ceux que j'avais prévu de lire..

Mais je suis tombée sur ce livre et à ce moment là, j'avais envie d'une lecture légère dont les pages se tournent toute seule. Et c'est le cas de ce roman.

Comme d'hab, couverture et résumé, vous connaissez le chemin:


Au moment où elle se rend à l’entretien d’embauche qui peut changer sa vie, Kate Marlowe manque de se faire piquer son taxi par le plus irrésistible des inconnus. Avec le bébé de sa défunte sœur à charge, ses factures en retard et ses loyers impayés, elle ne peut pas laisser filer cette voiture. Ce travail, c’est sa chance ! Ni une ni deux, elle décide de prendre en otage le bel étranger... même s'il y a de l'électricité dans l'air. 

Entre eux, l’attirance est immédiate, foudroyante. 
Même s’ils ignorent encore que cette rencontre va changer leur vie. À jamais. 

Tout oppose la jeune débutante, impulsive et spontanée, au richissime PDG, énigmatique et ténébreux. 

Tout… ou presque. Car Kate et Will sont liés par un secret qu’ils vont bientôt découvrir… à leurs dépens. 


**********************************************************************


C'est donc un roman en trois volumes, publiés par les éditions Addictives dont je vous ai déjà parlé ici ici et ici 
 Et donc une fois de plus, la magie opère. J'ai enchaîné les trois volumes sans m’arrêter et j'ai vraiment passé un bon moment en compagnie de Kate et Will (Tiens, c'est en écrivant cette chronique que je remarque qu'ils ont les mêmes prénoms que le couple royal^^)

Les personnages sont attachants, que ce soit Kate qui fait du mieux qu'elle peut, à 23 ans à élever seule le fils de feu sa soeur. C'est une jeune femme qui a toujours un peu galéré et qui se bat pour offrir à son neveu la meilleure vie possible.
Face à elle, Will, qui est de cette génération d'hommes d'affaires parti de rien et qui s'est construit tout seul. Hormis un passé un peu trouble, Will ne cache pas de gros cadavres dans ses placards et quelque part c'est rafraîchissant.

Comme ce que j'avais imaginé, les pages se tournent toutes seules, les tomes s’enchaînent et on tombe sous le charme de cet attachant duo.

Les personnages secondaires sont relativement bien développés vu la longueur finale des trois tomes et on s'attache à eux également.

En résumé un roman bien sympathique, drôle, sexy et tendre qui vous fera passer un bon moment.


Ce roman entre dans mon challenge :

dimanche 17 mai 2015

R.O.S.E L'embaumeur de Montmartre de Fleur Hana



Bonjour à tous!!

J'espère que vous allez bien. Pour ma part ça va^^ Je profites de mon week end pour me mettre à jour un peu partout et notamment sur le blog où je n'ai pas moins de 5 chroniques en retard.. vive la publication différée^^.

J'attaque tout de suite avec le premier roman, qui n'est autre qu'une lecture commune avec Tinker, de Lire ou dormir il faut choisir et dont vous pouvez retrouver la chronique ICI.

Comme d'hab, couverture et résumé:




Quand Lord Spencer Fitzwilliam arrive à Paris pour résoudre une affaire de meurtre, il s’imagine expédier rapidement cette corvée.
C’est sans compter Rosaline Leprince et son engin diabolique, plus communément appelé bicyclette.
Ce qui aurait dû être une mission en solo devient le pire cauchemar de l’anglais.
Il en viendrait à se demander si un tête-à-tête avec la créature tueuse de danseuses de cabaret ne vaut pas mieux que la compagnie de la parisienne excentrique...


*************************************************************************


Alors alors. Déjà c'est le premier roman de Fleur Hana que je lis mais si j'en crois mes copines, les autres sont totalement différents. J'ai encore plus hate de m'y plonger (et notamment Golden Boys et Feeling Good dont j'ai beaucoup entendu parler.)

Donc je n'avais aucun à priori en commençant ce livre.  Etant donné qu'il m'a laissé partagée, je vais vous parler de ce que j'ai aimé et ce que je n'ai pas aimé:

J'ai aimé:
-L'ambiance, l'univers, le Montmartre de cette époque un peu à la Moulin Rouge (le film, que j'adore)
-Les différents points de vue qui apportent beaucoup à cette histoire et à l'intrigue
-L'ambiance steampunk que j'ai envie de tenter depuis longtemps et que j'ai l'impression d'effleurer gentiment avec ce roman.
-Le style de l'auteur est vraiment bien, j'ai aimé ce coté un peu emprunté, qui m'a fait penser aux romans de Jane Austen ou à la série des Charlotte et Thomas Pitt d'Anne Perry.
-Le personnage masculin: Spencer est un Lord jusqu'au bout de sa redingote, cependant, il évolue au fur et à mesure du roman et on sent un sacré potentiel derrière ce personnage.


J'ai moins aimé:
-Le personnage féminin... j'ai trouvé Roselyne too much.. trop libérée, trop fumeuse, trop dans l'exces, je pense que j'aurai plus apprécié un personnage plus intégrée, qui connait les règles, n'hésite pas à les enfreindre mais sais également s'y soumettre en cas de besoin (bref une Charlotte Pitt d'ailleurs ça me donne envie de relire le premier tome^^

-La fin, qui semble baclée.. on résout l'énigme et pof, c'est fini on passe à autre chose, c'était un peu trop rapide, mais c'est hélas souvent le cas dans bien des romans.


Au final, je sens qu'il va y avoir une suite que je lirai avec plaisir pour voir si les relations entre nos deux héros vont enfin évoluer, si Roselyne va se calmer, et quels autres mystères ils seront amenés à résoudre pour le compte du ROSE.

C'est une bonne lecture qui vous fera passer un agréable moment, en espérant toute fois que le deuxieme tome soit un cran au dessus du premier.

Cette lecture commune entre dans mon challenge:






jeudi 14 mai 2015

Nouvelle déco

Bonjour à tous!!


Encore une nouvelle déco sur le blog et encore une fois c'est Gwenlan qui se colle à la bannière!!

Merci ma poulette

J'espère que cette nouvelle déco vous plaira autant qu'à moi!!




Mon top 5 : Ces livres qui m'ont fait pleurer



Bonsoir à tous!!


J'espère que vous allez bien. Me voici de retour pour un nouveau top 5 sur ces fameux livres qui m'ont fait pleurer.





Comme d'hab, n'hésitez pas à me laisser des commentaires sur You tube ou le blog!

lundi 11 mai 2015

Beautiful Redemption (The Maddox brothers #2) de Jamie Mc Guire






Bonjour à tous!


Comment allez vous? Pour ma part ça va.

Je profites de mon dernier jour de week end prolongé et je vous retrouve ce matin pour un roman qui est dans ma PAL depuis plusieurs mois déjà. Je l'ai commandé directement sur le site de l'auteur et j'ai profité du fait qu'une de mes copines vivait aux Etats Unis pour le faire signer par l'auteur. Puis j'en ai offert un exemplaire à ma copine Charlotte et nous avons décidé d'en faire une lecture commune. Vous pouvez retrouver sa chronique ici


 Vous l'aurez comprit, il s'agit du deuxieme tome des frères Maddox de Jamie McGuire. Comme d'hab, couverture et résumé:






 Quand un Maddox tombe amoureux, il aime pour toujours. Mais si vous n'étiez pas son premier amour ?

Liis Lindy est une agent du FBI. Choisissant d'être mariée à son travail, elle rompt ses fiançailles et se fait transférer de Chigaco au Bureau de San Diego. Elle adore son bureau. Elle est en relation avec son ordinateur. Elle rêve d'une promotion et de serrer la main du directeur après avoir résolu une affaire impossible.

L'agent spécial en charge Thomas Maddox est arrogant, intransigeant et impitoyable. Il est chargé de faire enfermer des criminels parmi les pires qui soient, et il est l'un des meilleurs du Bureau. Mais malgré toutes les vies qu'il a sauvé, il y en a une qui est au-delà de sa portée. Son petit frère Travis est menacé de prison pour son implication dans un incendie qui a tué des douzaines d'étudiants, et les médias réclament une condamnation. La seule chose qui puisse sauver Travis est son lien peu commun avec la mafia. Pour sauver son frère, Thomas doit accepter de recruter Travis au FBI.

 Liis est têtue, rebelle et pourtant elle s'adoucit au contact de Thomas, faisant d'elle l'agent parfait pour l'accompagner à la cérémonie. Se faisant passer pour un couple, ils doivent se rendre aux renouvellement des voeux de Travis et Abby pour lui annoncer la nouvelle. Mais quand le moment de feindre se termines, Liis se demande s'ils faisaient vraiment semblant depuis le début. 



*****************************************************************************


 Alors alors. Oui j'avais ce roman dans ma PAL depuis février.. oui j'avais la trouille de le lire.

Tout simplement parce que je savais que j'allais adorer et que je ne voulais pas qu'un nouveau frère Maddox vienne détronner Trent dans mon petit coeur.

 Parce que oui.. un jour, j'ai drôlement hésité avant de lire Beautiful Disaster... parce que je pensais que ce n'était qu'un autre tome de la saga de Christina Lauren que je n'ai pas du tout aimé.. Et puis devant l'insistance de Gwenlan, j'ai tourné la première page de ce roman qui a changé ma vie. Ouais j'exagère un tout petit peu..mais à peine. Parce qu'une fois qu'on a fait connaissance avec les frères Maddox on ne peut que les aimer.

Je suis tombée folle amoureuse de Travis , avec son sale caractère, son impulsivité et son coeur gros comme ça. Puis j'ai craqué sur Trent, avec ses tatouages, sa fossette, son amour pour ses frères et pour Cami. Parce que Trent est un peu plus posé que Travis, parce qu'il est tendre et drole et romantique et que Travis était loin derrière son frère. Et je savais.. je savais que Thomas allait prendre la place de son frère mais j'en avais franchement pas envie alors j'ai attendu.

Puis avec Charlotte, on s'est jeté à l'eau. J'ai ouvert Beautiful Redemption.. et je ne l'ai plus laché. Et oui oui oui je suis amoureuse de Thomas. Parce que Thomas est parfait. Il est encore plus posé que ses frères,(bon c'est l’aîné aussi) il est malheureux et a le cœur brisé mais il est arrogant comme il faut et tellement .. parfait..

Ce roman nous fait un peu sortir des deux tomes précédents et c'est pas plus mal. Il se déroule après Beautiful Oblivion mais bien vite on retrouve les éléments qui nous sont familiers et notamment l'incendie lors du dernier combat de Travis et les conséquences sur la vie du dernier frères Maddox. Thomas se retrouve dans une situation assez difficile et tout ce qu'on avait commencé à apprendre sur lui dans les précédents tomes est finalement développé ici.

Face à lui, Liis. Qui est, sans hésiter mon personnage féminin préféré. Elle est super. N'a pas la langue dans sa poche et sait tenir tête à Thomas. A leurs cotés, plusieurs personnages secondaires qu'on découvre et qu'on adore ainsi que la famille Maddox au grand complet vu que Travis et Abby renouvellent leur voeux entourés de toute leur famille.

J'ai adoré retrouver tous les personnages des précédents tomes.

Une fois de plus Jamie Mc Guire place ses billes et nous présente un nouveau frère (Trent dans l'histoire de Travis, Thomas dans celle de Trent et là c'est donc Taylor dans celle de Thomas, logiquement on aura droit au deuxieme jumeau dans l'histoire de Taylor)

L'histoire d'amour entre Liis et Thomas est aussi palpitante et envoûtante que celles de ses frères et encore une fois, complètement différente du fait des caractères et des personnalités des frères Maddox.

On en apprend encore un peu sur leur enfance, sur le role de Thomas et le devoir qu'il s'est imposé depuis la mort de sa mère (décidément, elle aura marqué ses fils.) et on craque une fois de plus pour les frères Maddox. Les petits passages Travis-Abby et Trent-Cami m'ont fait re craquer pour ces deux là.

En résumé, un roman que j'ai adoré et que je vous conseille fortement. Fin mai sort le 3eme tome de frères Maddox concernant Taylor, je vais éviter de dire qu'il ne prendra pas la place de Thomas dans mon coeur vu ce que ça a donné à chaque fois mais j'avoue que j'ai super hâte.

Deux petits bémols cependant sur ce tome, on se fait "spoiler" sur l'histoire de Taylor (meme si au final ce n'est pas une surprise) et certains personnages de Beautiful Oblivion passent pour des méchants alors que hein! Non!

Cependant, vous l'aurez compris ce roman est pour moi un énorme



De plus il entre dans mes challenges:

  




*********************




dimanche 10 mai 2015

On ne mords que deux fois (Les vampires de Chicago #8) de Chloe Neill




Bonjour à tous


Enfin un week end à rallonge où je peux faire ce que j'aime le plus : lire! Me voici de retour avec la chronique d'un roman que j'ai mis beaucoup de temps à lire... il faut dire que pendant 4 jours j'ai eu la joie d'expérimenter la vie de maman seule et que du coup ça ne laisse pas beaucoup de temps pour lire...pfff

Allez comme d'hab couverture et résumé:



Merit et son Maître, Ethan Sullivan, ont risqué leur vie à de multiples reprises pour sauver leur ville. Malheureusement, l'amour qu'ils lui portent n'est pas toujours réciproque. Des émeutes anti-crocs éclatent un peu partout. Les agitateurs les plus virulents appartiennent à un groupuscule haineux fermement déterminé à débarrasser la Ville des vents de ses citoyens buveurs de sang. Merit et ses alliés doivent découvrir qui se trouve derrière ces attaques et s'il existe un moyen de mettre un terme à ces violences. La bataille de Chicago ne fait que commencer…

********************************************************************************

Un jour faudra qu'on m'explique le pourquoi des couvertures vf... enfin bref.

Une fois de plus, j'ai retrouvé avec GRAND plaisir mes vampires de Chicago préféré. La maison Cadogan, Jonah, Luc Catcher et biensur Merit et Ethan... Aaaaaaaah Ethan.... y'a pas à dire, il déchire mon vampire! 

Bon comme d'hab, je vais éviter de vous spoiler mais en gros, c'est toujours autant le bazar à Chicago et la maison Cadogan n'est pas épargnée. Bonus dans ce tome, pas de disputes entre Ethan et Merit, auraient ils enfin trouvé leur zone de confort? Leur rythme? Mais, de nouvelles questions sont posées, des choix sont à faire, des méchants à arrêter et un complot à déjouer.

Comme d'habitude on retrouve tous les éléments qui font le succès de cette saga et qui nous donne envie d’enchaîner les tomes.. D'ailleurs j'approche de la fin et ça.. j'aime pas.. 

Dans ce tome, Ethan est encore plus... Ethan que d'hab.. Toujours aussi Maitre, toujours aussi viril, puissant, courageux, chevaleresque, amoureux.. Et on découvre même un Ethan romantique et ça.. ça nous fait l'aimer encore plus.
Merit semble plus posée, elle est enfin réconciliée pleinement avec son statut de vampire et ne cherche plus à défier Ethan. Bref on se régale.
L'intrigue est prenante, les révélations qui sont faites dans ce tome nous font nous poser plein de questions et j'espère vraiment avoir la réponse à une en particulier dans les prochains tomes.

En attendant je ne peux que trop vous conseiller cette saga bit lit qui vaut vraiment le détour.


mercredi 6 mai 2015

Le lac des cieux (Bad Swimmers #1) de Geoffrey Bidaut



Bonjour à tous!

J'espère que vous allez bien. Pour ma part j'entame mon expérience Vis ma vie de maman.. en effet je garde les enfants de ma meilleure amie pendant quelques jours, pendant qu'elle est en vacances aux Etats Unis. Ne vous en faites pas j'ai l'intention de me faire rémunérer en livres!!

Je vous retrouve aujourd'hui pour la chronique d'un roman que j'ai acheté "par hasard" car l'auteur était présent en dédicace sur le stand des editions Rebelles. Je n'avais jamais entendu parlé de ce livre et j'ai été séduite par le résumé.

Hier , je me suis donc décidé à en tourner les premières pages, et je n'ai pas pu m'arreter..

Comme d'habitude, la couverture et le résumé:



Ils sont six et mènent des vies d'adolescents plutôt banales. Dans les couloirs du lycée du Lac des Cieux, ils s'aiment, se détestent, s'aident, se trahissent...

Mais lorsque leur professeur de lettres, haï de tous, est brutalement assassiné, tous sont suspects. Et chacun a ses raisons pour se mêler de l'enquête : prouver son innocence, en tirer profit ou tout simplement éviter d'être le prochain cadavre sur la liste..

***************************************************************************

Comme je vous le disais précédemment, je ne connaissais pas Geofrrey Bidaut avant de faire sa connaissance sur le stand des Editions Rebelles au salon du livre. Il était présent avec Aurélie Mendoza en séance de dédicace et vu qu'il n'y avait pas foule au moment où Laeti et moi sommes passées nous avons pu discuter avec les deux auteurs. J'ai donc découvert le roman de Geoffrey et ai été très intriguée par le résumé.  J'en ai profiter pour me faire dédicacer le roman.

Hier, je me suis enfin décidé à l'ouvrir et là... je n'ai pas pu le refermer. Ce roman est.. comment dire... prenant. Le mot est faible. Ca commence comme un banal roman "policier" pour ado, avec des personnages à la fois originaux et clichés. L'histoire se passe pendant l'année scolaire 1998-1999 et nos héros sont en terminale. Comme c'était l'année de ma terminale, j'avoue que je me suis retrouvée en eux. Leurs références sont les mêmes que les miennes et j'ai particulièrement aimé l'humour et l'univers de Geoffrey Bidaut.

Très vite cependant, l'histoire prend un coté doucement gore, flippant et on ne peut que tourner les pages avec encore plus d'avidité. On aime et on déteste un peu chaque personnage à différent moment de l'histoire. Et l'auteur n'est vraiment pas tendre avec eux, personne n'est épargné.

Plusieurs fois, les personnages vont au ciné voir les films qui faisaient fureur à l'époque, Scream, Urban Legend, The Faculty. Je me rappelle très bien de ces films et de tout cet engouement que nous avions eu à l'époque pour ce genre. Et ce roman m'y a beaucoup fait penser. Donc forcément j'ai adoré.

La fin est tout simplement bluffante, on ne voit rien venir et l'auteur nous mene de pistes en pistes pour au dernier moment nous retourner le cerveaux. On croit savoir qui est le tueur, mais non.. Et avec le recul, la fin est somme toute logique.
 
Le style de l'auteur est vraiment agréable à lire, comme je le disais plus tot, son humour et ses références sont pile poil les mêmes que les miennes et je me suis laissée porter de pages en pages, incapable de reposer le livre avant de l'avoir fini.


Cependant, je dois avouer que ce roman m'a laissée...chamboulée.. Perturbée.. Dérangée... j'ai d'ailleurs du enchaîner sur une autre lecture pour éviter de me repasser sans cesse des passages du roman (enfin surtout la fin) et avoir une chance de dormir. Oui il m'a dérangée parce que pour une fois,la fin n'est pas celle qu'on attend. Je ne veux pas vous en dire trop mais j'ai adoré ce roman qui m'a cependant laissé un malaise tout à fait justifié. La preuve, aujourd'hui encore je ne peux me le sortir de la tête. En cela, chapeau Monsieur Bidaut. C'est cependant ce qui me retient de ranger ce roman dans mes coups de coeur mais nous n'en sommes vraiment pas loin.

Un tome deux est attendu mais il n'y a pas de date de sortie pour l'instant. J'espère qu'il ne se fera pas trop attendre.

mardi 5 mai 2015

Mon top 5 : Ces adaptations que j'attendais avec impatience



Bonjour à tous!!

J'espère que vous allez bien, voici un nouveau top 5 en vidéo et cette fois ci je vous parle de ces adaptations que j'avais hâte de voir au cinéma ou à la télé!



lundi 4 mai 2015

Eve aux sables dormants de Cecile Ama Courtois



Bonjour à tous!!

Il y a quelques jours j'ai été contactée par Cecile Ama Courtois sur la page Facebook du blog qui m'a proposé son roman à lire et à chroniquer. Comme le résumé me tentait vraiment beaucoup j'ai accepté et me suis lancée assez rapidement dans la lecture de son livre. Pour commencer, voici une petit présentation de l'auteur:


 Née en 1974 en Franche-Comté (l'autre pays des Hobbits), Cécile a grandi sans vraiment quitter l'enfance, bercée par des heures de lectures hétéroclites. Le désir d'écrire, d'abord de la poésie (sous le pseudonyme Amapoesia), puis des fictions lui est venu très tôt, comme un exutoire. Aujourd'hui, mariée et mère de deux garçons adolescents, c'est toujours dans l'écriture qu'elle s'épanouit en donnant naissance, à travers ses mots, aux mondes qui peuplent ses rêves.Ses autres passions, le chant et les chevaux, la tiennent en équilibre entre ses deux mondes, celui de Cécile (épouse et mère) et celui d'Ama (auteure et poétesse… fée aussi, peut-être)

Comme d'hab couverture et résumé:



Etudiant en égyptologie, Guillaume participe à la plus incroyable fouille archéologique jamais réalisée.

Un chantier où chaque strate mise au jour dévoile des vestiges toujours plus anciens. Plus vieux que les premiers hommes. Antérieurs aux tous premiers dinosaures. Remontant jusqu'aux origines de la vie connue. Puis plus loin encore... jusqu'à des créatures qui peuplaient la Terre avant cela. Des êtres disparus depuis des millions d'années.

Quand Guillaume découvre un squelette incroyable, d'étranges rêves commencent à peupler son sommeil. Ces rêves vont, non seulement bouleverser son coeur et sa vie, mais ils vont aussi changer le cours de l'Histoire.

********************************************************************

J'ai tout de suite été attirée par le résumé de ce roman qui n'est pas (biensur) sans nous rappeler La Nuit des Temps de Barjavel qui est un de mes romans préférés. Alors oui il y a quelques trucs qui s'en rapprochent mais très vite on est entraîné dans une toute nouvelle histoire.

Au début, j'ai été un peu rebutée par le style d l'auteur pour certaines phrases, le début du roman comporte pas mal d'annotation mais très vite on comprend pourquoi et cela cesse. 


On est rapidement plongé dans le vif du sujet et je dois avouer que c'est très appréciable. De plus, le roman ne faisant que 116 pages, l'auteur se débrouille quand meme pour nous présenter de manière relativement approfondie une multitude de personnages et nous faire nous attacher à chacun d'eux.

Je vais maintenant vous parler des personnages principaux, à savoir Guillaume et "Eve" (Je préfère ne pas vous en dire plus pour ne pas vous gâcher la surprise). Alors biensur, comme je vous ai parlé de La Nuit des Temps, on se doute qu'il va y avoir une histoire d'amour entre le jeune archéologue et sa découverte. Et cette histoire d'amour est touchante, forte et juste. Elle m'a arraché des larmes et des sourires, mon coeur a battu et je me suis vraiment laissée emportée par les mots de l'auteur à la découverte de ce peuple, de ces créatures, et de cette histoire d'amour si forte entre deux êtres que tour sépare.

Alors oui, on aurai pu développer un plus certains aspects mais vu la longueur du roman, pour moi Cecile Ama Courtois est allée pile à l'essentiel et on ne voit pas les 116 pages passer. J'ai beaucoup aimé ce roman et si jamais l'auteur décide de le reprendre pour l'étoffer un peu avec plus de détails sur ces fameux passages qui auraient pu être plus développé. (Là non plus je ne vous en dit pas plus vu que de toute façon le roman se tient très bien comme ça), ça sera avec plaisir que je le lirai à nouveau.

En résumé une très jolie histoire, très bien contée par un auteur qui gagne à être découverte.


dimanche 3 mai 2015

Orgueil & Préjugés de Jane Austen



Bonjour à tous

J'espère que vous allez bien. Pour ma part c'est un petit dimanche tranquille à lire et à me détendre qui est au programme. Cependant, j'ai terminé hier soir ma relecture d'Orgueil et Préjugés que j'ai gagné sur la page Facebook de Jane Austen is my Wonderland parmi tout un tas de merveille lors du superbe concours organisé par Alice pour les 5 ans du blog. J'ai commencé à l'écouter en audiobook sur le chemin du retour des vacances et l'ai donc terminé en version papier une fois rentrée à la maison.

Comme d'hab la couverture de la sublime edition que j'ai gagné et le résumé:



Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


**************************************************************

Difficile de donner mon avis sur ce classique si ce n'est que j'ai adoré. C'est le premier roman de Jane Austen que j'ai lu et même si ce n'est pas mon préféré, il s'agit quand même là d'un classique du genre. Qui n'a pas au moins une fois dans sa vie entendu parler de Orgueil et Préjugés ou de Mr Darcy? Forcément j'ai aimé. J'adore l'humour si particulier de Jane Austen, sa façon de peindre les us et coutumes de cette société si éloignée de notre société actuelle. J'aime ses phrases alambiquées, sa façon de passer certains détails de ne même pas finir ses phrases parfois. J'ai aimé l'histoire compliquée entre un Darcy si droit si fier et une Lizzie si décidée à agir selon ses principes et ses préjuges qu'elle ne voit même pas en quoi son comportement est finalement semblable à celui de Darcy. 

Il est difficile de trouver les mots pour chroniquer un roman qui l'a été déjà des centaines de fois avant moi et le sera encore mais je peux simplement vous dire que comme les autres romans de Jane Austen, même s'il parait un peu nébuleux, c'est une petite perle d'humour, de satire de la société de l'éopque et bien sur d'amour. De sentiments purs et forts et tellement, tellement retenus, tellement différent de ce qu'on peut lire aujourd'hui. Pas un baiser, pas une étreinte et pourtant on ne doute pas une seconde de l'amour fort qui unit Lizzie et Darcy ou Jane et Bingley.

Je ne peux que trop vous conseiller de lire ce roman si ce n'est déjà fait.