lundi 28 avril 2014

Cornes de Joe Hill

Bonjour à tous!

En attendant de recevoir mon colis du swap de La Malle aux Livres, j'essaye de faire diminuer ma PAL et d'éviter les romanes. Lorsque j'ai acheté Poison, le dernier livre dont je vous ai fait la critique, j'ai également craqué pour Cornes, de Joe Hill. Mon ami Cheikh, qui est une grande source d'inspiration pour les livres, en avait parlé sur Facebook et j'ai donc eu envie de découvrir cet auteur Pour la petite histoire, Joe Hill est le nom de plume de Joseph Hillstrom King, le fils de Stephen King. Etant complètement fan du papa, je me suis dit que j'allais me laisser tenter par les livres du fiston. Grand bien m'en a prit! Je vous laisse d'abord avec la quatrième de couverture:

USA, état du New Hampshire. Ignatius Perrish avait tout pour être heureux : une famille riche et heureuse, un avenir tout tracé. Mais il y a un an, sa fiancée, Merrin Williams, est retrouvée morte. Depuis, Ignatius sombre dans le désespoir, noie son chagrin dans l'alcool, accumule les aventures sans lendemain. Jusqu'au jour où des cornes lui poussent sur la tête. La surprise passée, il découvre que ces deux appendices lui donnent le pouvoir de faire avouer l'inavouable aux gens qu'il croise. Don macabre ou coup de pouce du destin? L'assassin de Merrin n'a plus qu'à prier pour ne pas croiser son chemin!

*********************************************************************************


Je me suis plongée dans ce roman avec délectation. J'avais l'impression de retrouver Stephen King jeune, avec l'univers si particulier de ses premiers roman. Mais le style de Joe Hill lui est propre. On rentre très facilement dans l'histoire et les personnages sont très attachant. Le roman est divisé en trois parties. La première commence quand Ig se réveille après une nuit fortement alcoolisée dont il a très peu de souvenirs. Lorsqu'il se regarde dans la glace, il se rend compte qu'il a des cornes.
Lors de cette première partie, Ig va essayer de comprendre ce qui lui arrive puis apprendre bien malgré lui les plus sombres pensées de ses proches et des gens qu'il va croiser.

Ig est complètement paumé. Il a été détruit par l'assassinat de sa petite amie Merrin dont il était très amoureux. Au fur et à mesure de la première partie, on se rend compte que même s'il n'a pas été condamné, toute la ville le pense coupable. On est malheureux pour lui qui se retrouve seul contre tous et qui ne sait pas trop comment utilisé ses nouveaux pouvoirs.  Lorsqu'il fini par croiser la route de son ex meilleur ami, Lee, la deuxième partie commence.

Là c'est un retour dans le passé, on en apprend un peu plus sur l'enfance d'Ig, sa rencontre avec Merrin, sa rencontre avec Lee, leur amitié qui débute et qui prend un tournant bizarre qu'Ig ne semble pas voir. C'est un gamin attachant, un bon gars et on ne peut que l'aimer. Mais dans cette deuxième partie, on part aussi du point de vue de Lee et on en apprend un peu plus sur ce qu'il s'est passé dans leur enfance et jeunesse, et même quelques bribes sur la nuit où Merrin a été tuée. Du coup on doute.Que s'est il vraiment passé? Est ce que finalement Ig n'avait pas une vision idéalisée de son couple avec Merrin?


Dans la troisième partie, on revient au présent, Ig a fini par accepter sa nouvelle condition et il est l'heure de la revanche. Cette troisième partie m'a arrachées des larmes, des frissons et des sourires.

Joe Hill sait comment doser son intrigue, comment nous donner quelques éléments pour nous faire apercevoir la véritable nature de ses personnages sans tout révéler. On est prit dans la lecture, dans l'intrigue et comme Ig, on veut finir par savoir la vérité sur la mort de Merrin. En digne fils de son père, Joe Hill nous fait passer un très bon moment avec un genre que je n'avais pas lu depuis un moment.


Au final, un très bon roman... que je ne saurai classer.. SF? Fantastique? J'avoue que j'ai toujours eu du mal avec les romans de son père et il en va de même pour le fils. J'ai d'ailleurs un bouquin du père dans ma PAL et risque fortement de craquer pour le troisième roman du fils sous peu.

C'est peut être un peu réducteur de comparer le père et le fils mais leur style restent proches même si Joe arrive complètement à nous faire oublier son père. En attendant, je vous recommande fortement de vous laisser tenter par la plume de Joe Hill et de découvrir l'histoire d'Ig Perrish et de ses cornes.




lundi 21 avril 2014

Poison de Sarah Pinborough






Bonjour à tous!

Me revoilà pour une nouvelle chronique!

J'avais commencé ce livre il y a quelques temps mais j'avais eu du mal à accrocher. Mais comme je n'aime pas laisser un livre en plan je m'y suis mise ce week end pour le terminer.

Je vous laisse avec la quatrième de couverture:


Rappelez-vous l'innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d'amour sincère.... et à présent , ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu'elle n'a jamais été révélée...

Blanche-Neige , le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.



*********************************************************************************


Alors alors.. bon d'abord le livre est super beau. Rien que pour ça, je regrette un peu moins de l'avoir acheté. La couverture est en dur, comme les livres de la comtesse de Ségur que je lisais quand j'étais petite. Elle est très belle, d'un joli rouge brillant et il y a des illustrations dans le livre. Donc c'est un petit bijou à avoir dans sa bibliothèque.

Pour le reste... et bien je n'ai pas aimé plus que ça. Comme je vous le disais en début d'article, j'ai eu du mal à le lire. Le style reste proche de la façon d'écrire les contes de fées, je suppose que c'était une volonté de l'auteure mais du coup j'ai eu du mal à rentrer dedans. L'histoire en elle même reste fidèle au Blanche-Neige de mon enfance, du point de vue de la reine, ce qui apporte un peu d'originalité. On a l'impression, pour ceux qui connaissent la série, de retrouver un peu de la version de Once Upon a Time, avec le mélange de plusieurs contes de fées mais ça reste beaucoup plus léger que dans la série.

Blanche -Neige est .... bizarre..la reine aussi, le prince n'en parlons pas... bref.. j'avoue que je n'ai pas trop apprécié la fin, je me suis dit "Tout ça pour ça? Où est la morale là dedans?"

On nous annonce de la séduction.. bof bof.. la romance est inexistante mais ce n'était peut etre pas le but... j'avoue que je suis restée sur ma faim...

Il s'agit là d'un premier tome, j'ai cru comprendre que les autres parleraient d'une autre princesse... du coup je ne sais pas trop quoi en penser...


En tout cas, si vous l'avez lu et aimé, je veux bien vos avis.. personnellement, je ne le recommande pas mais suis ouverte à tout commentaire contraire.

vendredi 18 avril 2014

Changement de déco

Comme vous l'avez peut être remarqué depuis quelque jour, le blog se pare d'une jolie bannière réalisée par ma copine Bella. C'est elle qui réalise toutes les bannières de mes blogs et comme à chaque fois, je suis très contente du résultat.

Merci à elle pour cette bannière qui correspond exactement à l'ambiance que je voulais donner au blog.


Coté lecture, je suis un peu débordée ces jours ci, invitée à droite à gauche je rentre tard et n'ai pas le temps de lire mais je compte bien me rattraper ce week end!

A bientot pour une nouvelle chronique!


mercredi 16 avril 2014

Le gardien du phare de Camilla Läckberg

Bonjour à tous!


Depuis plusieurs mois j'enchaine les romances, les romans d'amour plus ou moins fantastiques, les dystopie, les romans Young Adults comme on dit (en gros les romans pour ado plus ou moins attardés^^). Du coup, apres avoir fini les Rock You et en attendant de recevoir mon colis du swap organisé par La Malle aux Livres, je me suis dit que j'allais m'attaquer à ma PAL de livres papiers et me suis lancée dans le tome 7 des aventures d'Erica Falck et Patrick Hedström, Le gardien du Phare.

Je vous laisse avec la quatrieme de couverture:

Par une nuit d’été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu’elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s’enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka.
Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d’aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s’avère qu’avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l’île de Gråskär – appelée par les gens du cru “l’île aux Esprits”, car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants…
Erica, quant à elle,
est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s’occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu’elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s’efforce aussi de soutenir sa soeur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d’un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques… Avec Le Gardien de phare, Camilla Läckberg poursuit la série policière la plus attachante du moment.
**********************************************************************************
Quelle idée d'enchainer un polar apres avoir lu autant de romance et de livres légers!!! J'ai eu beaucoup de mal à changer de style. Tout d'abord parce que j'enchaine les romans courts et légers et que de plonger dans l'univers noir des romans de Camilla Läckberg ne s'est pas fait tout seul. Mais comme d'habitude, je me suis laissée porter par l'intrigue et les personnages attachants qu'on prend plaisir à retrouver d'un tome à l'autre.


Je suis tombée un peu par hasard sur La Princesse des Glaces, le premier tome de cette série, je dois avouer que c'est la couverture qui m'a attirée. Apres avoir lu les Millenium, l'ambiance de ces polars suédois me tentait vraiment. Et je ne regrette pas. Le style de Camilla Läckberg est fluide et on se laisse rapidement prendre aux intrigues. Les personnages principaux sont les memes tout au long des romans et c'est agréable de les suivres, de découvrir ce qu'ils deviennent au fil du temps. L'enquete policière, elle, est différente d'un livre à l'autre, ce qui fait qu'on peut soit les lire dans l'ordre, soit comme on a envie, ils ne sont liés les uns aux autres que par la vie personnelles des personnages principaux.
De plus, ces livres me permettent d'en apprendre un peu plus sur la Suède et de voir qu'elle ne se limite pas à Ikea^^ Les tranches de vie de cette petite ville du bord de mer sont un moment de régal presque aussi important que l'intrigue en elle meme.
Ce tome ne déroge pas à la règle. L’enquête est prenante et jusqu'au dernier moment on ne se doute pas du coupable. La vie personnelle de nos héros n'est pas des plus faciles et l'auteure n'hésite pas à leur faire traverser de lourdes épreuves. Bien que je l'ai lu un peu moins vite que les autres livres que je lisais dernièrement, j'ai eu du mal à le lacher une fois passé l'impression de dureté du livre.
En résumé, un bon polar pour ceux qui aiment le genre et une auteure à découvrir si ce n'est pas déjà le cas.

jeudi 10 avril 2014

Rock You (vol 1 à 5) de Nina Marx

Ou comment se faire avoir en trois leçons...


Il y a environ six mois de ça.. je suis tombée, au hasard de mes déambulations sur des blogs de lecture sur l'e-roman "Play with me". Je ne suis pas arrivée à trouver une explication sur le net sur ce phénomène (d'ailleurs si quelqu'un a, je suis preneuse) mais, en gros, c'est un roman publié en plusieurs fois, quelques chapitres à la fois, uniquement en version ebook et disponible pour une somme modique sur les plates-formes de télé-chargement (0.99€ le volume à la fnac) J'ai dévoré les trois premiers volumes et attendu désespérément la suite. Et attendu, et attendu, et ai trouvé d'autres livres à lire et complètement oublié cette série.

Puis dernièrement, je fais le plein d'ebook pour ma liseuse et je tombe sur "Rock You". La couverture est sympa, l'histoire à l'air chouette, on me propose trois volume, je prend. Et je fini par apprendre qu'il y en a 12. Mince... j'aime bien avoir des séries complètes mais douze romans.. ça fait un peu beaucoup et j'ai beaucoup de choses à lire.. bon, seuls 3 ou 4 sont sortis on verra bien plus tard. Je commence donc le tome 1 et me fait avoir...

1) L'histoire parle d'un mec tatoué (Mmmmm) rockeur (Mmmmmmmmmmm) et torturé (Mmmmmmmmmmmmmmmmm)
2) C'est bien écrit, les personnages sont attachants, le rythme soutenu et il y a pile poil le bon degré d'érotisme (ni trop ni trop peu)
3) Chaque volume se termine sur un cliffhanger qui fait que... Aaaaaaaaaaaaaah non mon dieu!! Je veux savoir la suite!!

Et voilà comment je me retrouve à 1h30 du matin à télécharger les volumes 4 et 5, à m'inscrire sur la page Facebook de la maison d'édition pour ne pas loupé la sortie des prochains volumes (le 6 sort courant avril youpi!) et à lire mes volumes (entre 60 et 80 pages chacun) jusqu'à 2h37 du mat (alors que je bosse demain et, qui plus est, que j'ai un entretien pour un nouveau poste)

Bref, merci les Editions addictives, je vous déteste (et à 2.99€ le volume ça fait cher l'ebook... merci à vous)

Je vous laisse avec la quatrième de couverture du volume 1:

« Je cherche une fille intelligente, débrouillarde, honnête et, en option, jolie. Cette fille, c’est toi ! » Lorsque l’excentrique Lindsey propose à sa nièce de venir la rejoindre à Los Angeles pour travailler dans son label de musique, le cœur d’Angela ne fait qu’un tour ! Mais la jeune fille est loin de se douter que sa vie va être totalement bouleversée. Dans l’avion qui l’emporte vers la Cité des Anges, elle rencontre un mystérieux jeune homme. C’est Marvin James, le célèbre chanteur de rock pour qui elle doit travailler. Peu à peu, Angela tombe sous le charme de l’énigmatique star qui lui fera découvrir un monde de plaisir et de sensualité. Mais leur passion naissante va se heurter à un sombre passé qui ne les laissera pas indemnes...
Découvrez les aventures d'Angela et Marvin, le rockeur torturé. Une idylle qui fera battre votre cœur au rythme de la saga la plus rock de l'année !


*********************************************************************************


Donc mon avis... bien entendu, on se laisse prendre au jeu, les personnages sont super attachants, Marvin est sexy en diable, je veux le même dans mon lit et qu'il me fasse tout pareil qu'à Angela. Cette dernière est pile poil ce qu'il faut, une fille normale qui a déjà vu le loup mais pas non plus une nana qui écarte les cuisses au bout de trente secondes dans une boite de nuit (toute allusion à Beautiful Stranger est purement volontaire). Chaque fin de volume apporte son cliffhanger qui vous tiens en haleine et donne envie de continuer. C'est bien écrit et c'est franchement agréable.

Après je ne suis pas persuadée que le roman, sorti en une seule fois serait aussi addictif. Je pense que l'effet marketing y est pour beaucoup mais ça fait parti du jeu, ça marche, on se fait avoir en beauté. Le petit bémol reste le prix. Payer 0.99€ pour un volume de "Play with me" ok.. payer 2.99€ pour 80 pages de "Rock You"... punaise... franchement il faut qu'il soit sexy le Marvin pour qu'on débourse une telle somme...

En résumé, je vous conseille d'attendre que les 12 volumes soient sortis et qu'une bonne âme vous les prête, parce que au final, ça nous fera un ebook à 35.88€...pas sure qu'il en vaille autant.

Mais bon, si comme moi vous vous faites avoir, sachez que vous passerez quand même un très bon moment en compagnie d'Angela et de Marvin et que vous ne décrocherez pas jusqu'à la dernière page qui arrive beaucoup trop vite... grrrr Sacrées Editions Addictives!!





mardi 8 avril 2014

Jeu de patience de Jennifer L Armentrout

 Bonjour^^

Alors voilà, le bal est ouvert, je viens vous présenter ma dernière lecture en date:



Je vous laisse avec la quatrième de couverture:

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien, excepté peut-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé.


 *********************************************************************************

Que dire sur ce livre? Il m'a été conseillé par ma copine Coralie, qui m'avait déjà conseillé pas mal de bouquins. Ça faisait un moment qu'elle voulait que je le lise mais j'avais d'autres trucs à lire avant donc il n'était pas dans mes priorités. Et puis, à force de l'entendre me dire de le lire, de lire des chroniques sur des blogs j'ai sauté le pas.

Alors.. je l'ai dévoré.. en deux jours il était lu (et encore c'est parce que j'ai du dormir, aller bosser, aller à la danse..) comme tout le monde, je suis tombée amoureuse de Cam. Moi aussi j'ai envie d’œufs le dimanche matin et de m'occuper de Raphael. Il est .. parfait tout simplement. Avery est extrêmement attachante. On a parfois envie de lui coller des baffes et de lui dire de se bouger les fesses mais elle reste humaine et ses réactions sont parfaitement compréhensibles et logiques avec son histoire.

Le livre est particulièrement bien écrit. C'est réaliste, c'est juste ça change des romans trop nunuches ou trop vulgaires comme ça peut être la mode en ce moment. Le rythme est soutenu, pas de temps mort; et les personnages sont suffisamment décrit pour qu'on ait le temps de s'y attacher. Que ce soit nos deux héros ou les personnages secondaires.

Cependant.. si j'ai un bémol à formuler.. Cam est peut être un peu trop lisse pour moi.. je crois que je préfère encore Travis de Beautiful Disaster

Mais ce roman, que je rangerai avec Dublin Street et Beautiful Disaster m'a fait passer un très bon moment et rentre tout droit dans mon top 10 des romans d'amour. C'est frais léger et ça donne la pèche.. On a pas le temps de s'ennuyer et le style de l'auteur est vraiment très agréable. Je pense d'ailleurs essayer de lire d'autres roman de cette auteure pour voir si son style est toujours aussi agréable.

Parce qu'il faut bien commencer...

 Bonjour à tous et à toute.

A force de lire des chroniques de livres sur les blogs de mes copines, je me suis dit que j'allais tenter l'aventure. Je n'ai pas la prétention de faire ici de longues analyses sur les livres que j'ai lus, celles et ceux qui me connaissent bien savent que les "délires interprétatifs" ne sont pas du tout mon genre, comme dirait ma prof de littérature du lycée.

Je veux juste, à travers ce blog, vous faire partager mon avis sur les livres que j'ai lus, que je les ai aimés ou pas, dévorés ou laissés tomber en cours de lecture, lus relus et re relus ou simplement passé un bon moment.

Bien entendu, il va etre difficile pour moi de faire des chroniques sur tous les livres que j'ai lus aussi, comme il faut bien commencer un jour, ça sera ma dernière lecture en date qui aura le privilège d'ouvrir le bal.

En espérant que vous passiez un aussi bon moment à me lire que j'en aurai à rédiger ces chroniques,

A bientot

Samounette.



Release Day!! AD Ellis Kade & Cameron

✰ “Real-life romance that keeps you coming back for more.” ✰   Title: Kade & Cameron Series: Something About Him Book 6 - Can be ...