samedi 22 avril 2017

True Colors (True Love #2 ) de Anyta Sunday





Bonjour à tous!

Comment allez vous? Pour ma part je fini mon énième rhume de l'année donc j'avoue que c'est pas non plus la méga grande forme.. mais je m'en remettrai. Je vous retrouve aujourd'hui pour un roman YA M/M d'une de mes auteurs préférés à savoir Anyta Sunday. Je vous ai déjà parlé de ses romans ici ou ici et quand dans sa newsletter elle a indiqué qu'elle mettait True Colors en dispo sur NetGalley à l'occasion de sa réédition, j'ai foncé. Place au résumé et à la couverture:



Oskar était le meilleur ami de Marco. Son tout. Son soleil jaune.

Mais ça c'était avant. Avant que Marco n'arrête d'être un sportif cannon. Avant d'apprendre à vivre avec des cicatrices et des douleurs. Et avant que Oskar déchire leur amitié.

Maintenant, le garçon d' à côté est rentré chez lui, déterminé à raviver son amitié avec Marco, et Marco a plus peur que jamais. Peur d'être blessé. Peur d'être humilié.

Peur de tomber amoureux.

Oskar peut-il trouver un chemin à travers les peurs de Marco jusqu'à son cœur?

************************************

FR- Alors alors... alors comme je vous le disais j'adore Anyta Sunday, j'adore ses YA (Ok j'aime beaucoup de YA en M/M j'avoue) mais ceux d'Anyta Sunday ont toujours ce petit quelque chose qui me touche particulièrement.

Ce roman là n'a pas fait exception. Je dois avouer que j'en attendais beaucoup et que je n'ai pas été déçue.

J'ai beaucoup aimé le fait que le roman se passe en Allemagne, ça change un peu des Etats Unis où se déroulent la plupart des romans en VO que je lis et j'avoue que vu que je vais à Berlin au mois de juin j'étais super attentive à tous les petits détails donnés sur la ville.

Pour parler du roman en lui même, une fois de plus j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, cette façon qu'elle a de nous raconter une histoire, de nous présenter des personnages à travers tout un tas de petits moments d'eux.

J'ai adoré le personnage de Marco (ne me demandez pas pourquoi je voulais l'appeler Markus apres ma lecture). Comme souvent il est assez fragile et on sent en lui une rancoeur énorme envers Oskar.

Le personnage d'Oskar est lui plus "facile" peut etre parce que comme on est du point de vu de Marco, on a moins ses ressentis et ce par quoi il est passé. Mais on sent en lui tout un tas d'émotions presque aussi fortes que celles qui traversent Marco.

Une fois de plus ce roman est une petite merveille, une petite pépite que j'ai dévoré, une tranche de vie, un moment dans la vie de ces deux personnages qui va changer leur vie à jamais.

J'aime la façon dont l'auteur, à partir de choses insignifiantes, de moment choisis mais pourtant anodins, va construire une histoire tellement forte qu'on ne peut que tourner les pages pour en avoir plus, encore et encore.

ENG-So... well well well.. well, As I told you I love Anyta Sunday, I love her YA (Ok I like a lot of YA in M ​​/ M I admit) but those of Anyta Sunday always have this little something that touches me especially.

This novel was no exception. I must admit that I expected a lot and I was not disappointed.

I really liked the fact that the novel takes place in Germany, it changes a bit from the United States where most novels are set. I confess that since I go to Berlin in June I was super attentive to all the little details about the city.

To speak of the novel itself, once again I really liked the style of the author, the way she has to tell us a story, to introduce us characters through a bunch of little moments of them.

I loved the character of Marco (do not ask me why I wanted to call him Markus after reading). As often he is rather fragile and you can tell that he's got  an enormous resentment towards Oskar.

The character of Oskar is more "easy", maybe becausethe book is from Marco's POV, we can't see hi feelings and what he went trough as easily as for Marco. But he clearly fell emotions almost as strong as Marco's.

Once again this novel is a little wonder, a small treasure I devoured, a slice of life, a moment in the life of these two characters that will change their lives forever.

I like the way the author, starting from insignificant things, chosen moments but yet innocuous, will build a history so strong that we can only turn the pages to have more, more and more.

Ma note/ Rate:










Ce roman est un service presse numérique de:

via:





Quelques informations sur True Colors:
Editeur : Autoédition
Prix : 11.59€
Date de sortie : 12 mars 2017
Nombre de pages : 222 pages         
   










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire