mardi 10 juin 2014

J'aime pas ne pas finir un bouquin

Je n'aime vraiment pas ça.. mais là.. je dois avouer que je n'ai pas pu me forcer...

Pourtant, il avait l'air prometteur ce livre, vraiment, mais après plusieurs pages j'ai du renoncer... Ils sont rares, les livres que je n'ai pas finis mais celui ci m'a trop fait pensé à un autre, que je n'ai pas fini non plus...
Traitez moi de prude, de chochotte ou quoi mais perso je n'aime pas la vulgarité. Je n'aime pas lire les mots "bite" "queue" "chatte" "mouiller" "baise" donc ce genre de trucs pour moi, c'est rédhibitoire.

Donc... pour moi la lecture de ce livre là... s'est arrêtée rapidement:

Je vous met quand même la quatrième de couverture:


Après avoir découvert que son petit ami la trompait, Devon décide de se consoler en partant quelques jours dans une petite ville de Californie. Elle y rencontre un homme mystérieux, Zach, dont le seul regard lui donne le vertige.
La sage jeune femme laisse alors s’exprimer sa sensualité, surtout lorsque Zach la persuade de renoncer à tout contrôle. Mais Zach est aussi fin manipulateur, et sait souffler le chaud et le froid.

Lorsque Devon se présente à Phyrefly Aviation, où elle a décroché un poste, elle découvre que son PDG, Zacharie Saint-Brenton, n’est autre que Zach, dont le magnétisme lui donnera bien du mal pour rester strictement professionnelle…

*********************************************************************************

J'ai rapidement eu l'impression de lire un mauvais mélange entre 50 shades of Grey et Beautiful Bastard ou n'importe quel autre livre de cette série... je ne dis pas que 50 shades était un petit bijou de littérature mais soyons honnête, c'était le premier du genre alors forcément j'ai adoré. Mais y'en a marre de ces romans avec des mecs pétés de thunes et de pouvoir et une nana soit disant coincée qui mouille sa petite culotte et se laisse culbuter n'importe où au bout de deux minutes..Autant, dans Love Game il y avait quelques passages crus, autant ils étaient justifiés, parce qu'on était du point de vue d'un mec, d'un dragueur de première d'un tombeur qui enchaînait les conquêtes d'un soir, pas d'une nana qui a connu quatre mecs dans sa vie et qui dit elle même ne pas aimer le sexe... Bref vous l'aurez comprit.. je n'ai pas aimé..


Heureusement, petite éclaircie dans ma grise journée livresque, j'ai reçu aujourd'hui le livre que j'ai gagné lors du concours des 1000 likes de la page Facebook des éditions HugoNewRomance. Je vais cependant m'attaquer à une valeur sure (la suite de Seducing Cinderalla) avant de commencer ce roman que j'avais très très envie de lire! Merci encore aux éditions HugoNewRomance pour ce cadeau!








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire