samedi 25 octobre 2014

Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay



Bonjour à tous,


Comment allez vous en ce samedi apres midi? Moi ça va, complètement crevée par contre mais c'est parce que je n'ai dormis que 2h30 cette nuit. Pourquoi, me direz vous? Tout simplement parce que j'ai commencé à lire Tes mots sur mes lèvres, hier soir, et que j'ai étais incapable de m'arreter....

Je vous laisse toute de suite avec la couverture et le résumé:




Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd'hui 2 choses : traverser sa période de lycée sans que personne n'apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris - son identité, son âme, sa volonté de vivre. 


L'histoire de Josh Bennett n'est un secret pour personne. Chaque être qu'il a un jour aimé lui a été pris, jusqu'à ce qu'à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu'on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace. 

Tous... sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l'école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s'en aller, s'insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s'intensifie et que des questions sans réponses s'accumulent, il commence à se demander s'il apprendra un jour les secrets qu'elle cache... ou même s'il le souhaite réellement.


********************************************************************************

J'ai entendu parlé de ce livre pour la première fois en regardant le tag de Moody que j'ai refait dernièrement, c'était donc sa lecture en cours. Et puis elle a publié sa chronique et là.. j'en aurai pleuré tellement j'ai eu envie de lire ce livre.. sauf que je suis dans mon mois sans achat je vous le rappelle, impossible de l'acheter avant novembre... Heureusement pour moi, ma copine Coco est arrivée et je me suis rapidement retrouvée en possession d'un exemplaire en ebook.

Mais il y avait le challenge et des livres à lire, puis Princess Bride que je voulais être sure de lire avant le mois écoulé.. et hier soir, j'ai enfin tourné la première page de Tes mots sur mes lèvres.


Il y a des romans dont on ne soupçonne pas le pouvoir avant d'en avoir commencé la lecture. Il y a des romans qui, bien qu'ils ne soient pas écrit par le dernier auteur à la mode ou qu'ils ne traitent pas d'un sujet absolument révolutionnaire et original, vous touchent particulièrement.

Et c'est le cas de ce livre... il est d'ailleurs officiellement mon coup de coeur.

Dès les premières pages, je me suis laissée entraîner par l'histoire de Nastya . On découvre petit a petit une jeune fille qui a vécu un drame, et qui est depuis différente. Elle rejette l'ancienne elle pour se donner une image qui ne lui correspond pas, et d'un autre coté, elle essaye désespérément de passer inaperçue, tout en se distinguant dans sa façon de s'habiller et dans le fait qu'elle n'a plus prononcé un mot depuis deux ans. D'ailleurs, quand j'ai découvert qu'elle ne parlait pas, je suis revenue en arrière pour vérifier, n'ayant même pas fait attention qu'elle n'avait en effet pas prononcé un mot.

L'histoire alterne donc entre le point de vue de Nastya et celui de Josh, qui est un garçon de son école qui lui aussi, n'a pas vraiment été épargné par la vie. Petite à petit, ils vont s'apprivoiser, se découvrir et s'aider à aller mieux.

Autant on découvre rapidement ce qui est arrivé  à Josh, autant le secret de Nastya arrive bribe par bribe. Et même si on pressent qu'il lui est arrivé quelque chose de grave, le moment des révélations est quand même difficile.


J'ai été très touchée par cette histoire, je me suis laissée emporter par le rythme, les chapitres assez courts, le changement de point de vue. Je me suis énormément attachée à Nastya et à Josh. J'ai vibré, j'ai ris, et j'ai pleuré.. surtout, je n'ai pas lâché le livre avant la dernière ligne et le pire.. c'est que j'ai envie de le lire à nouveau.

Je ne pourrai pas vous dire à quel point je l'ai aimé parce qu'il est tout simplement bouleversant.
La relation entre Nastya et Josh est tellement belle.  Ca commence comme une amitié entre deux jeunes perdus, en dehors du système, des codes du lycée et qui n'attendent rien l'un de l'autre, qui sont juste.. là, ensemble, sans s'envahir sans demande sans attente. Puis leur relation évolue d'une manière si évidente et sincère mais à la fois si dure et si déchirante. Nastya est si touchante dans sa détresse, dans sa douleur. J'ai trouvé que tout était juste et rien n'était exagéré. Ils ont vraiment vécu des drames, et on ne peut pas s’empêcher de se demander comment ils trouvent la force de continuer après tout ça. Leur façon de faire, de se relever petit à petit, ensemble, l'un avec l'autre mais aussi l'un contre l'autre...rien que d'écrire cette chronique, je sens les larmes monter à nouveau...

Je vais donc arrêter là et vous conseiller de vous plonger dans ce roman qui est VRAIMENT magnifique. Ma petite perle de cette fin d'année, mon coup de coeur.


Edit de janvier 2015

Ca y est j'ai enfin prit le temps de le lire en VO.. toujours aussi émue par ce roman... pfffff il est trop beau




6 commentaires:

  1. Je l'ai lu en debut d'annee et moi aussi je l'ai vraiement adore !!! Jolie ecriture, histoire touchante, personnages complexes et attachants.
    Je le recommande souvent aussi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis encore chamboulée des semaines après^^

      Supprimer
  2. Je viens de le finir et en effet, je suis tout à fait d'accord avec toi, un vrai coup de coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il reste dans mon top meme des semaines apres...

      Supprimer
  3. J'adore ta chronique.
    C'est exactement ça le livre. Tu l'as parfaitement décrit. Une belle découverte en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fini mon Veronica Mars et je le commence en anglais^^

      Supprimer

Ignorer peut tout gâcher (Blowing it #2) de Kate Aaron

  Bonjour à tous, J'ai le plaisir de vous retrouvez aujourd'hui pour vous parlez de ma toute dernière lecture. Et pas la moin...