dimanche 9 octobre 2016

Dé/Connexion de L A Witt


Bonjour à tous!

J'espère que vous allez bien. Me voici de retour pour la chronique d'un roman que je n'avais pas du tout prévu de lire, mais forcément, au détour d'une conversation, j'ai craqué. Sans plus attendre couverture et résumé:


Tout contact physique est interdit. Le sexe ? Un crime grave. Des uniformes isolants et des gants privent les porteurs des touchers les plus platoniques. Les citoyens se rendent en file indienne à des maisons de simulation pour obtenir leurs orgasmes rationnés sur prescription dans des machines de réalité virtuelle.

Keith Borden travaille depuis des années dans une maison de simulation, et jamais il n’a été tenté de briser la loi interdisant tout contact... jusqu’à l’arrivée d’Aiden Maxwell. Ce patient jeune et dangereusement charmeur l’invite à découvrir le monde souterrain obscur où les gens s’adonnent à un sexe réel, sans simulations. Keith y joue sa carrière et sa liberté, mais il est curieux et Aiden est irrésistible.

Dès que Keith met le pied dans cet univers de chair et de fantasmes, il est accro. Au sexe, à l’ambiance et, surtout, à Aiden. Après des années à repousser le monde entier, Keith rêve plus que tout de contact humain, et Aiden le lui offre librement : du sexe torride, de la tendresse, et tout le reste.

********************************************************

Alors alors... alors le résumé était plus que tentant, j'avoue. J'aime bien les univers futuristes et ce roman n'a qu'un seul petit bémol: il est trop court!

Trop court dans le sens où l'auteur ne développe pas assez l'univers. On en sait au final très peu sur l'univers dans lequel évoluent nos héros. Sur le comment on en est arrivé là, sur les dirigeants sur les différentes règles de fonctionnement de cette société. Alors c'est peut être parce que je suis habituée aux dystopies en plusieurs tomes où l'auteur prend plus le temps d'installer son contexte. Mais au final, ici, l'auteur fait la part belle aux personnages et à la découverte des sensations par Keith.

J'ai beaucoup aimé l'idée de base. L'idée de cette société qui interdit tout contact physique, tout peau à peau. Rien qu'avec cette idée l'auteur arrive à rendre hyper torride le simple contact d'une paume de main sur une autre.

On est aussi fébrile que Keith quand le contact physique arrive enfin. L'auteur nous fait prendre conscience de l'importance du toucher, un sens qu'on prend peut etre un peu trop souvent pour acquis. J'ai pris le temps de penser aux contacts physiques, à leur importance dans mon quotidien et je n'avais qu'une envie, serrer mes proches dans mes bras.

Je crois que c'est la première fois qu'un roman arrive à me faire réfléchir sur quelque chose d'aussi évident pour moi, dans ma vie de tous les jours. C'était vraiment bizarre d'essayer d'imaginer ce que pourrai être la vie dans ce monde. Et franchement, ça fait froid dans le dos.

Pour en revenir à l'histoire j'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur nous entraîne doucement dans ce monde souterrain. Malgré le sujet à aucun moment on ne tombe dans le glauque ou l'extrême.

J'ai beaucoup aimé la relation entre Keith et Aiden, la façon dont ce dernier entraîne Keith, doucement mais surement vers ce monde de sensations réelles, alors que Keith lui, évolue quotidiennement dans un univers de sensations virtuelles. J'ai adoré la confrontation des deux univers et la façon dont Keith prend conscience qu'une fois qu'il a goûté au réel il ne pourra plus jamais se contenter du virtuel. 

Je connaissais déjà L A Witt par sa série Tucker Spring et j'ai retrouvé le style de l'auteur, toujours aussi entraînant. J'ai dévoré ce roman en quelques heures sans m'arrêter et j'avoue que je n'en ai pas eu assez. La fin est chouette et tout et tout mais j'en aurai juste aimé plus. 

Au final, un roman dont toutes les pistes ne sont pas explorées mais qui nous offre une histoire complète et prenante.

Ma note:


Quelques informations sur Dé/Connexion :
Edition : MxM Bookmark
Prix : 17 €
Date de sortie : 25 mars 2016
Nombre de pages : 264 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Update #12 du 05 au 15 juillet 2017

Bonjour  à tous! Et c'est parti pour l'update n°12! Mes lectures du 05 au 15 juillet!