samedi 3 mai 2014

Confessions d'une fan de Jane Austen de Laurie Viera Rigler

Bonjour à tous!

Me revoici pour une nouvelle chronique! Cette semaine, je suis en vacances, donc j'ai le temps de lire, pour mon plus grand plaisir. Comme je vous en avais parlé la dernière fois, je me suis lancé dans une lecture commune avec ma copine Gwenlan, du blog La Malle aux Livres, à force si vous n'êtes pas allé faire un tour sur ce blog c'est que vous êtes vraiment des flemmards!!^^

Une lecture commune, c'est quoi? En fait c'est très simple, on commence un livre en même temps, et on essaye de garder le même rythme de lecture. Si on voit qu'on est vraiment en avance sur l'autre, on l'attends. Au premier point d'étape, nous en étions exactement au même point. Puis Gwenlan a prit un peu d'avance, puis moi, pour finalement le finir quelques heures avant moi. Sa chronique est déjà rédigée, voici donc mon tour.

Comme d'habitude, je vous laisse avec la quatrième de couverture de ce livre à l'air très prometteur.

Le Best-Seller qui captive tous les amoureux de Jane Austen
Je n’aurais jamais du noyer mon chagrin dans une énième relecture d’orgueils et préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la régence anglais dans le corps d’une autre femme! Même si la mode Empire et les moeurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout quand je rencontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham? S’il se révèle être un Darcy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

*********************************************************************************


Bon, j'avoue que j'aurai aimé faire ma maligne et dire que j'étais tombée dans Jane Austen toute petite et que depuis ses romans sont mes livres de chevet... ben non... ma maman était plutôt du genre fan des sœurs Bronte et j'ai dévoré Jane Eyre à l'age de 8 ans... d'ailleurs la dernière adaptation cinématographique avec Mia  Wasikowska et Michael "sexy" Fassbender (n'est ce pas Gwenlan^^) vaut le détour. J'ai découvert Jane Austen assez tard, à travers l'adaptation cinématographie de Raisons et Sentiments, que je préfère d'ailleurs à Orgueil et Préjugés, mon livre préféré de Jane Austen reste cependant Persuasion (dont je ferai peut être une chronique même si je l'ai lu il y a quelques temps.. ça me donnera une occasion de le relire.)

Bref, comme toute fille digne de ce nom, j'aime le romantisme, la passion retenue qui se dégage de ces romans et les histoires d'amour à faire pleurer... moi aussi je veux mon Darcy sortant de l'eau avec sa chemise blanche (ah non.. ça c'est Colin Firth dans l'adaptation de la BBC) bref...c'est beau et c'est plus romantique que des romans actuels où les filles écartent les cuisses au bout de trois minutes...

Donc, avec Gwenlan, nous avons décidé de lire "Confessions d'une fan de Jane Austen" en espérant se régaler... que nenni... 
Dès le premier point d'étape (chapitre 12/36), nous en sommes arrivée à la même conclusion: "c'est moi où l'héroïne est a baffer???"  Ce n'était pas moi.. elle est a baffer...

L’histoire se déroule donc du point de vue, très égocentrique, de Courtney, une jeune femme de notre époque qui se réveille dans la peau de Jane Mansfield (sic!) une jeune femme vivant à l'époque de Jane Austen. Le roman est écrit à la première personne et je me suis longtemps demandé si c'était ce qui rendait Courtney si égocentrique.. mais franchement.. je ne pense pas.  Au cours de ma lecture, Gwenlan m'a conseillé la mini série Lost in Austen (diffusée en vf sous le nom de Orgueil et Quiproquo) qui raconte à peu près la même histoire... mais en beaucoup beaucoup mieux.

Plusieurs fois, je me suis demandé comment Courtney pouvait avoir telle ou telle réaction en tant que fan de Jane Austen, elle est censée connaitre l'univers dans lequel elle évolue,en connaitre les règles de bases et pourtant, on dirait qu'elle débarque là comme dans un tout nouvel univers. Ok je ne nie pas que le choc des cultures doit être là mais quand même... Elle est censée avoir lu et relu tous les romans de Jane Austen et elle met trois plombes à assimiler les règles de bases de cette société guindée.. tout comme elle tombe des nues en découvrant la conditions des femmes à cette époque et le peu d'égard des hommes quand aux sentiments et à la place des femmes dans la société ou même sous leur toit.... c'est quand même un peu la base des romans de Jane Austen.. ou alors nous n'avons pas lu les même livres Courtney et moi.

Hormis le fait que Courtney soit d'un égocentrisme sans nom, elle est aussi.. bête et passe son temps à ressasser son "amour" pour son meilleur ami et la tromperie de son ex qui.. s'est déroulé plusieurs mois avant qu'elle ne soit transportée dans le passé... Elle ne pense qu'à elle, ne se demande pas où est passée Jane, dont elle occupe le corps et ne réalise qu'au chapitre 34(sur 36!!!) que ce qu'elle fait aura des conséquences pour Jane si un jour elle réintègre son corps... 

C'est dommage parce qu'il y a des pistes intéressantes mais aucune n'est réellement développée.. il n'y a , pour moi, pas d'histoire, le personnage principal est chiant au possible, les personnages secondaires totalement éclipsé par l'égocentrisme de Courtney. On nous promet une romance à la Jane Austen mais franchement... Edgeworth est loin d'arriver à la cheville de Darcy, Edward Ferrars ou Wentworth (sans parler de Rochester....mmmmm Michael Fassbender....) Chaque fois que l'auteure nous lance une idée sympa, notamment une rencontre que fera Courtney vers la fin du livre, c'est mal amené, et pour moi, elle passe à coté de quelque chose de vraiment bien. Quand à la fin... j'avoue que j'étais tellement soulagée d'y arriver que je n'ai même pas cherché à la comprendre.

En résumé de cette longue chronique... je n'ai pas DU TOUT aimé ce roman et je ne vous le conseille pas.. encore moins si vous êtes fan de Jane Austen... Il y a un deuxième tome, racontant l'histoire de Jane dans la peau de Courtney mais les personnages qui composent la vie de Courtney de nos jours ne me donnent vraiment pas envie de le lire (oui oui elle a réussit à me dégoûter de personnages qui ne sont même pas dans l'histoire tellement elle est soûlante.) J'avoue que j'ai peur que Jane soit aussi égocentrique que Courtney et l'histoire aussi molle...

Cependant, deux points positifs à la lecture de ce roman (en fait trois)
- j'ai adoré faire une lecture commune, expérience à renouveler.
-ma PAL diminue^^
-je m'en vais relire Persuasion dès que j'aurai fini le livre que je viens de commencer et dont vous pourrez trouver la chronique ici.

En attendant, je vous laisse avec la bande annonce de Jane Eyre avec mon chouchou, n'hésitez pas à regarder la bande annonce de Lost in Austen sur la chronique de Gwenlan!

A bientôt pour un roman qui je l'espère me plaira cette fois ci^^



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Update #12 du 05 au 15 juillet 2017

Bonjour  à tous! Et c'est parti pour l'update n°12! Mes lectures du 05 au 15 juillet!