jeudi 29 mai 2014

Joyland de Stephen King


Bonjour à tous!

Encore un Stephen King me direz vous? Je vous répondrai, quand on aime, on ne compte pas! J'ai tellement aimé 22/11/63, que je n'avais qu'une envie, lire son dernier roman. C'est un bébé roman, seulement 327 pages, après les 900 et quelques de 22/11/63 c'était une promenade de santé!  Comme d'habitude, je vous laisse avec la quatrième de couverture:

Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ?
L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage.

Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ? Parviendra-t-il à l’éviter ? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais.

Stephen King nous plonge avec une douce nostalgie, dans l’atmosphère d’une Amérique rétro.

*******************************************************************************


Le roman est donc raconté du point de vue de Devin, un jeune homme de 21 ans qui vient de se faire plaquer par sa petite amie et qui a trouvé du travail pour l'été dans un petit parc d'attraction du nom de Joyland. Comme tous les Stephen King, ce roman commence doucement et pendant un moment je me suis dit que mon auteur avait bien changé de style. On est loin du fantastique, des monstres et autres univers inquiétants qui faisaient ses premiers romans. D'ailleurs je me rends compte que c'est de plus en plus le cas dans ces derniers livres, peut être qu'il change, comme tout le monde. L'histoire est plaisante, je ne vais pas vous refaire tout un laïus sur son style d'écriture et tout et tout, je pense que ma dernière chronique et sa notoriété parlent toutes seules. 

Vu que le roman est assez court, on rentre cependant assez rapidement dans l'histoire et on découvre avec Devin le monde des forains, le monde de ce parc d'attractions, et on s'attache comme lui aux personnages qui composent ce monde extravagant. Dans le premier chapitre, Dev nous parle d'un petit garçon en fauteuil roulant, et de sa maman, mais il faudra attendre la fin de l'été pour les rencontrer enfin. Entre temps, Stephen King pose les jalons de son intrigue et nous amène là où il le souhaite d'une main de maître.

Pas vraiment d'éléments surnaturels dans ce roman, à part peut être l'histoire du fantôme qui hante le train fantôme, et quelques personnes aux dons particuliers,mais j'ai plus eu l'impression de lire une tranche de vie, un passage de l'ado à l'adulte qu'un roman fantastique.

Je ne sais pas si c'est parce que 22/11/63 m'avait tellement touchée, si c'est parce que j'ai quasiment enchaîné deux Stephen King à la suite mais je dois avouée que je suis restée sur ma faim. C'est un livre sympa, qui se lit facilement et qui reste entraînant et bien écrit. De toute façon, comme le dit une chroniqueuse sur Envrak: Un King mineur est de toute façon un bon livre. Je vous invite d'ailleurs à aller lire sa chronique qui résume très bien mon état d'esprit à la fin de ce roman; c'est ici.

En résumé, je pense que ce roman aurai mérité beaucoup plus de pages, beaucoup plus de temps pour installer les personnages et en développer certains, peut être au détriment d'autres qui n'apportent pas grand chose à l'intrigue. On ne fait qu'effleurer les choses, là où d’habitude Stephen King prend des pages et des pages pour des détails.

Au final, pour ceux qui n'aiment pas les pavés, c'est un bon compromis. Mais j'avoue que j'en attendais un peu plus du maître du suspense.



Sinon, je change complètement de sujet mais je voulais vous montrer le colis que j'ai reçu de Kris TL . Je viens de commander ses livres version papier pour pouvoir les relire et les prêter à ma Môman qui ne lit pas encore sur les liseuse et j'ai été pourrie gâtée!! Merci à cet auteur qui est tout simplement adorable et abordable et je ne saurai trop vous conseiller de lire ses livres!!!!










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Concours!!!!!!

Bonjour à tous! Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Ty Grady...43 ans mon loulou... pffff Bref pour l'occasion j...