dimanche 4 octobre 2015

Fire Sermon (The Fire Sermon #1) de Franscesca Haig



Bonjour à tous!!

J'espère que vous allez bien en ce disant plus que gris du coté de la Bretagne.. bon au moins j'ai une fausse excuse pour rester au chaud à bouquiner toute la journée!

Me voici de retour  avec la chronique d'un livre dont je n'avais pas du tout entendu parler sur la blogo mais qui m'a intrigué apres l'avoir vu sur la page Facebook de Toshiro Hiraga's blog , et comme je suis faible... j'ai craqué et il a rejoint très brièvement ma PAL.. c'est parti pour la couverture et le résumé:



Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité. 

*********************************************************

Alors alors.... alors j'avoue que dès que j'ai lu le résumé j'ai eu envie de lire ce roman. Et je n'ai aps regretté à partir du moment où j'en ai tourné les premières pages. Alors oui.. l'histoire est un peu longue à se mettre en place mais cela nous permet de mieux appréhender l'univers des héros et pour l'auteur, de mettre en place son monde, ses règles et son passé.

Comme souvent dans les dystopies, le premier tome sert à installer le récit. On va découvrir comment le monde est devenu tels qu'il est. Et dans ce roman; même si tout est suggéré on arrive assez facilement à comprendre ce qui a pu se passer dans notre société pour que le monde à l'époque des personnages soit tel qu'il est.

L'histoire est raconté du point de vue de Cass, qui au départ semble être assez  passive... Ce qui m'a surprit par rapport aux autres dystopies c'est déjà le fait qu'on remonte trèèèèèèès loin dans le passé de Cass avant d'arriver à l'action à proprement parler. Mais c'est ce qui permet également de bien comprendre l'état d'esprit de notre héroïne et également celui de Zach, son jumeau.

La relation entre Zach et Cass est différente de celles des autres jumeaux mais petit à petit, grâce à ce très long passage descriptif, on en comprend tous les tenants et aboutissants et on fini par apprécier ce qui fait leur différence.

Puis les années passent, et l'action commence. Là aussi, surprise. Si au début du roman Cass a 16 ans, ce qui est en général l'age des héroïnes de dystopie, lorsque l'action commence vraiment elle est plus proche des 23 que des 16. Et la différence, bien que minime, m'a sembler apporter du frais dans un genre aux codes précis et fermés. (J'adore les dystopies mais vous avouerez que c'est toujours la même chose: une héroïne  entre 15 et 17 ans qui se retrouve malgré elle a être le symbole de la rébellion et qui va changer le monde tout en hésitant entre deux garçons..)

Alors pour une fois, Cass est un peu plus âgée et donc plus à même de comprendre certaines choses liées à la société dans laquelle elle évolue. Société qui est loin d’être tendre avec les Oméga tout en étant limité dans ses actions, les Oméga étant liés, de manière vitale, aux Alpha.

Et ça c'est le gros point fort de ce roman. La mort d'un Oméga entraîne la mort de son jumeau Alpha, et vice versa. J'ai adoré voir comment les deux camps essayent de lutter contre cette fatalité pour au final agir de la même manière (que ce soit le Conseil, légitime, tenu par les Alpha ou la rébellion Oméga) Là au milieu, Cass essaye de s'en sortir et reve à un monde meilleur pour les deux classes, ce qui change aussi un peu des méchants qui sont méchants méchants et des gentils qui sont les pauvres opprimés.

Mention spéciale toute fois à un personnage secondaire, Kip, (le fameux garçon indispensable dans toute dystopie) qui petit à petit prend une place énooooooooorme dans l'histoire et qui est pour moi un des personnages le plus fort de ce roman (j'avais l'impression de retrouver mon petit Peeta chéri.. celui qu'on ne remarque pas, toujours discret mais présent et qui sait ce qu'il veut depuis le départ et qui n'hésitera pas une seconde à faire ce qu'il faut.. toujours...)


En résumé un premier tome très très prometteur avec une fin qui me laisse vraiment bluffée... une nouvelle dystopie prenante qui j'en suis sure, saura se démarquer des autres , pas de nouvelle concernant la sortie du tome 2 sachant que le tome 1 est sorti en vo en mars 2015.. on a plus qu'à attendre!!


Ce roman entre dans mes challenges :




Quelques informations sur Fire Sermon:
Edition : Hachette
Prix : 18 €
Date de sortie : 2 septembre 2015
Nombre de pages : 496 pages




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Concours!!!!!!

Bonjour à tous! Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Ty Grady...43 ans mon loulou... pffff Bref pour l'occasion j...