samedi 13 août 2016

What remains de Garrett Leigh






Bonjour à tous!

Comment allez vous? Pour ma part ça va plutot bien. Aujourd'hui je commence mon premier week end glandouille depuis plusieurs semaines, et j'avoue que j'en avais bien besoin! Au programme: dormir, trainer en pyjama, lire, lire , lire!
Le pied!
Je vous retrouve aujourd'hui avec la chronique d'un livre qui me tentais depuis que j'en avais lu le résumé en juin et dont j'attendais la sortie avec impatience. J'ai bien entendu craqué sur la version numérique dès la sortie mais vu le sujet j'attendais d'être dans l'ambiance pour le commencer. Et c'est ce que j'ai fait jeudi matin.. juste avant de partir au boulot... ouaip c'est pas malin je sais.. je peux vous dire que jeudi soir je n'ai rien fait d'autre que de lire! Sans plus attendre, couverture et résumé:



Web designer ,Jodi Peters est une créature solitaire. Déjeuner deux fois par semaine avec son ex -petite amie devenue meilleure amie et un passage occasionnel dans un bar gay louche est tous ce  dont il a besoin , non? Puis, un soir, il tombe par hasard sur Rupert O'Neil, pompier nouvellement divorcé . Rupert est perdu et solitaire , maisle mec le plus doux que Jodi ait jamais connu. Jodi ne peut s' empêcher de tomber fou amoureux. Il offre Rupert une maison dans  son confortable appartement de  Tottenham - un  sanctuaire pour la nouvelle famille qu'ils se sont crée . Pendant quatre années merveilleuses , la vie est plus douce que jamais . Jusqu'à une cruelle ironie du sort leur enlève tout. Un moment de distraction et Jodi se retrouve dans le comas. A son réveil, il a oublié les cinq dernirèes années de sa vie et  brise le cœur de Rupert . Jodi ne sait plus quii il est - ou ne veut plus se souvenir . Avec ce quil reste de  l'homme qu'il adore, Rupert doit s' accrocher à ce qui reste de sa foi fragile et prier pour que Jodi réapprenne à l'aimer.

*******************************************************************


FR- Alors alors... alors ben j'ai bien fait d'attendre. Parce que ce bouquin mérite vraiment qu'on y prête toute son attention. Je sais que pendant mes vacances ou si j'avais du être interrompue régulièrement pendant ma lecture (l'inconvénient d'avoir du monde autour de soit quand on lit lol) je n'aurai pas autant apprécié ce roman. Parce que je l'ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé. Déjà, je l'ai déjà dit mais je le redis, j'aime de plus en plus les auteurs GB (par rapport aux auteurs US) je leur trouve une sensibilité, une finesse qui me touche beaucoup. J'aime beaucoup l'ambiance british qui se dégage de leurs romans et celui ci ne fait pas exception à la règle. Peut etre parce que leur mode de vie est plus proche du mien que celui des américains? Je ne sais pas. Mais en tout cas ça marche.


C'est le premier roman de Garrett Leigh que je lis, et surement pas le dernier; et j'ai tout simplement adoré son style. Je savais que le sujet allait etre difficile mais j'ai adoré la façon dont l'auteur découpe l'histoire. Dans la première partie, on alterne entre le présent et le passé. Ce qui fait qu'au lieu d'avoir une histoire linéaire (rencontre/ relation/accident) on plonge dès la fin du prologue dans l'accident et on suit en parallèle l'histoire naissante entre Jodi et Ruppert. Et personnellement ce montage m'a permis de rentrer tout de suite dans l'histoire et de ne pas "appréhender" l'accident. C'était fait, je pouvais me concentrer sur leur histoire.

Alors oui le sujet est dur, oui l'histoire est touchante. J'ai été particulièrement émue par Ruppert,que l'on suit principalement dans la première partie. La deuxieme partie elle, qui se passe apres l'accident, est principalement du point de vue de Jodi et si on apprend à connaitre un peu plus ce dernier, Ruppert est donc mis au second plan, en sourdine, et sa peine et sa souffrance n'en sont que plus forte. J'ai adoré. Parce qu'à aucun moment on ne subit la peine de Ruppert, on nous évite tous le coté un peu pathos en nous laissant imaginer la douleur de Ruppert sans jamais nous la balancer en pleine figure. J'ai aimé la retenue, la pudeur que l'auteur nous présente sur ce sujet si difficile.

Cette histoire, bien que le theme soit assez classique, est pour moi une très très belle romance, une histoire magnifique entre deux hommes que la vie n'épargne pas et l'auteur a su me toucher profondément. Une très très jolie romance à lire sans plus attendre.

ENG- So well well well.... well I did well to wait. Because this book really deserves full attention. I know that during my holidays or if I had to be interrupted regularly while reading (the disadvantage of having people around when reading lol) I will not have enjoyed this novel as much. Because I loved it a lot. I've already said it but I like UK authors better (compared to US authors)Their sensitivity,their finesse touches me deeply. I love the british ambiance of their novels and this one is no exception to the rule. Maybe because their lifestyle is closer to mine than the US? I do not know. But in any case it works. This is the first novel I read from Leigh Garrett, and surely not the last; and I just loved her style. I knew the topic would be difficult but I loved how the author cutthe story. In the first part, we alternate between the present and the past. Instead of a linear history (dating / relationship / accident) the accident is dipped at the end of the prologue and it runs parallel to the emerging story between Jodi and Ruppert. Personally this arrangement allowed me to go straight into the story and not "excpect" the accident. It was done, I could focus on their story.

So yes the subject is hard, yes the story is touching. I was particularly touched by Ruppert, who we mainly follow in the first part. The second part, after the accident, is mainly from Jodi's perspective and we learn to know him a little more , Ruppert is put into the background, muted, and his sorrow and suffering are only stronger. I loved it. Because at no point we 're forced into Ruppert suffering, it avoids us a little pathos side by letting us imagine Ruppert pain without it swinging in our face. I liked the restraint, modesty that the author presents us on this difficult subject.

This story, although the theme is quite classic, is for me a very beautiful romance, a beautiful story between two men that life has not spared and the author has touched me deeply. A very beautiful romance whiwh must be read without further delay.

Ma note:





Quelques informations sur What remains:
Edition : Riptide Publishing
Prix: 17, 40 €
Date de sortie : 2 juillet 2016
Nombre de pages : 246 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Concours!!!!!!

Bonjour à tous! Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Ty Grady...43 ans mon loulou... pffff Bref pour l'occasion j...